Wiki Clamp
Advertisement

Hagunsei Senki (破軍星戦記) est une des premières histoires originales écrites par les CLAMP mais aussi une des premières à les propulser dans le monde de l'édition professionnelle après des années passées à créer des doujinshi (mangas amateurs).
L'histoire s'inspire d'une série de romans épiques populaires au Japon, le "Nansō Satomi Hakkenden"[1] (南總里見八犬傳), écrite par Kyokutei Bakin[2] au XIX° siècle. Ce roman fleuve conte les exploits de huit samouraïs aux noms de chiens, nés chacun avec une perle représentant une vertu du confucianisme et de l'union spirituelle de la princesse Fuse-hime du clan Satomi et celle d'un chien, Yatsufusa.
L'oeuvre des CLAMP en est une relecture projetée dans le monde moderne.
Ce manga est prépublié à partir de juillet 1989 dans les pages du magazine KID'S des éditions Fusion Product, à une époque où les CLAMP compte encore de nombreux membres.
Les dessins sont d'ailleurs l'oeuvre conjointe de Mokona et Leeza Sei qui quittera par la suite le groupe pour se lancer dans une carrière solo.
Mais Hagunsei Senki ne rencontre pas le succès escompté et après la prépublication de seulement 4 chapitres la série prend fin.
Elle aura cependant permis la création de personnages qui resteront emblématiques par la suite tels Suoh Takamura de Clamp School Detectives ou encore Yûto Kigai de X.

Histoire[]

Cette oeuvre n'étant jamais sortie en manga relié et les numéros de Kid's dans lesquels elle a été prépubliée étant à présent assez rares, l'histoire présentée ici a été rédigée à partir de traductions de résumés présents sur des sites japonais. Compte tenu des différentes traductions et interprétations ce résumé présente possiblement des erreurs ou des incohérences.

Résumé complet des quatre chapitres publiés[]


  Le passé : année 1691/92

En plein cœur du Japon médiéval, le clan Satomi (里見) gouverne un large et puissant territoire. Inue Shimbē Masashi et sa sœur jumelle, Fuse, viennent d'en prendre la tête suite au décès de leurs parents. En dépit de leur jeune âge ils portent sur leurs épaules la responsabilité de leur clan. De plus, en tant qu'aîné et samouraï, Inue Shimbē Masashi devient également le chef de Satomi Hakkenshi (ou Hakkenshi), un groupe 8 guerriers d'élite fidèles au clan Satomi.

En ces temps reculés et troubles, les humains partagent leur territoire avec les yokaïs du folklore japonais et autres monstres, vivant dans la crainte de leurs attaques.

Fuse-hime et Tôma

Fuse informant son frère de sa volonté de se rendre sur la montagne aux yokaïs

Cependant un jour, la princesse Fuse vient trouver son frère afin de s'entretenir avec lui de la relation humains/yokaïs. Elle ne les craint pas et veut prouver à tous qu'ils ne sont guère différents des humains. Elle fait donc connaître sa volonté de se rendre dans la montagne où ils sont censés vivre pour prouver ses dires.
Elle part sans plus tarder mais Inuyama Dōsetsu Tadatomo, l'un des huit guerriers de Satomi en apprenant la nouvelle va voir son maître afin de lui proposer de la suivre. Inue Shimbē Masashi, bien entendu accepte cette demande et lui conseille de la suivre à distance afin qu'elle ne repousse pas sa protection. Les autres membres de Hakkenshi rejoignent Inuyama Dōsetsu Tadatomo et, inquiets pour la princesse, décident que deux d'entre eux la suivront.
De son côté, comme le craignaient les membres de Hakkenshi, la princesse Fuse est attaquée mais sauvée par Yatsufusa, un mononoke.
Après cette périlleuse expédition, la princesse Fuse retourne auprès de son frère mais elle est blessée. Alors qu'il s'inquiète de son état de santé elle lui déclare qu'elle est tombée amoureuse d'un yokaï.
Peu de temps après, la princesse Fuse décide de retourner à l'endroit où elle a rencontré Yatsufusa.
Conformément à son souhait, le mononoke est bien là, mais ce dernier désire qu'elle reparte au plus vite. Ce lieu n'est pas pour une humaine telle que elle. C'est là, dans cette montagne, que vivent les yokaïs et les fantômes qui ont jadis été forcés de quitter leurs villes chassés par les humains.
Elle comprends mais affirme qu'elle ira voir son frère, le chef du clan Satomi, et qu'avec son aide ils pourront apaiser la situation dans les villes afin que l'harmonie revienne. Elle lui parle ensuite des membres de Hakkenshi, expliquant que son frère est aussi l'un d'entre eux. A la fin de leur entretien elle offre un livre à Yatsufusa expliquant qu'il s'agit là de son lire préféré. Puis, avant de le quitter, elle lui déclare son amour et lui dit qu'ils devront obligatoirement se revoir afin qu'il puisse lui rendre le livre.
Suite à cette déclaration, Yatsufusa reste seul, confus.
Mais Tamazusa, une sorcière, qui a assisté en cachette à la réunion, le rejoint. Elle l'informe que si elle l'a espionné c'est parce qu'elle avait entendu dire qu'il avait sauvé cette princesse Fuse quelques jours auparavant. Elle lui rappelle alors qu'il est à elle et que s'il ne veut pas qu'il arrive quelque chose à la princesse il ferait mieux de ne pas l'oublier.
Cette scène semble indiquer que Tamazusa aime Yatsufusa et qu'elle est rongée par la jalousie. Elle ne tardera pas à jeter un sortilège qui conduira à la tragédie.

Epoque moderne : année scolaire 1991/92

A l'époque moderne les membres de Hakkenshi se sont tous réincarnés en simples citoyens japonais qui fréquentent étrangement tous, soit en tant qu'étudiants soit en tant que professeur, l'académie Clamp.
Autre point commun, chaque membre est relié à une perle contenant un idéogramme incarnant l'une des huit vertus fondamentales du confucianisme.

Tôma Kazae, est la réincarnation Inue Shimbē Masashi. Il est élève en première année au Lycée Clamp.
Bien qu'il n'ait aucun souvenir de sa précédente incarnation, chaque nuit dans ses rêves il est hanté par des visions de sa vie passée.
Tôma a pour meilleurs amis, d'un an plus âgés, Kôtarô Tatsukawa et Masami Koyama qui se révèlent être, eux aussi, les réincarnions respectives de deux guerriers Hakkenshi, Inukawa Sōsuke Yoshitō et Inuyama Dōsetsu Tadatomo. C'est aussi le cas de son professeur principal, Shiyû Genda qui est la réincarnation d'Inuta Kobongo Yasuyori. Cependant à la différence de Tôma, eux, comme les autres membre de Hakkenshi, n'ont rien oublié de leur vie passée. Et en tant que guerrier du Clan Satomi, dans cette vie comme dans la précédente, ils surveillent leur maître et le protègent secrètement.
Alors que le quotidien du jeune héros se déroule normalement comme celui de n'importe quel lycéen, arrive un jour dans sa classe un nouveau professeur de mathématiques, Fuyukaze Shirô qui n'est autre que la réincarnation du yokaï Yatsufusa. Si bien sûr Tôma ne se souvient pas de lui, et surtout pas de sa précédente incarnation, il ne peut se départir de l'étrange impression de l'avoir déjà rencontré auparavant.
Cette impression de déjà vu va à nouveau se faire ressentir dans la même journée lorsqu'il croise un peu plus tard au hasard des couloirs Tomoe Ôzaka, la réincarnation d'Inuzaka Keno Tanetomo et Aoi Kuzuka, la réincarnation d'Inuzuka Shino Moritaka. Bien qu'il ne les ait jamais vu auparavant, il est frappé par leur ressemblance physique avec deux filles apparaissant dans ses rêves au côté d'ailleurs de Kōtarō, Masami et du professeur Genda. Le soir, alors qu'il rentre chez lui en compagnie de Kōtarô et Masami, il se fait attaquer par un groupe d'étudiants de l'académie CLAMP portant des masques et utilisant des armes ressemblant à des griffes. Ces derniers les appellent Hakkenshi et exigent d'eux qu'ils renoncent à la vie.
Si bien sûr Tôma ne comprend rien à ce qui se passe, ses deux amis prennent vite les choses en main. Kōtarô et Masami sortent à leur tour leurs armes et combattent. En les regardant, Tôma ne peux s'empêcher de penser que la scène qui se joue sous ses yeux et très semblable à celles qui hantent ses rêves.

Hagunsei scene manga 3

Fuyukaze menaçant Tôma avec son katana

Le lendemain, Tôma est convoqué en salle des profs par le professeur Shirô. Un fois seul dans la salle avec l'enseignant, ce dernier affirme qu'il attendait de le rencontrer à nouveau depuis sa disparition 300 ans auparavant. Puis il sort un katana, le Yôtô Murasamemaru, et le plaque sous la gorge du jeune homme. Tôma est stupéfait ne comprenant rien à la scène surréaliste qu'il est en train de vivre. Il pense à une mauvaise plaisanterie lorsque son professeur principal, Shiyû Genda entre à son tour dans la pièce. Fuyukaze Shirô s'éloigne alors du jeune homme en s'excusant. Lorsque Tôma quitte la pièce Fuyukaze se retourne vers Shiyû en lui demandant s'il cherche à le gêner. Le professeur principal répond par l'affirmative et lui lance un avertissement ; cette fois la princesse ne l'aidera pas.

Le jour après cette première étrange confrontation alors qu'il est en plein cours de littérature du professeur Genda, Tôma s'endort. Lorsqu'il revient à lui c'est pour constater que la classe est vide.
Soudain, derrière lui, il entend une voix féminine qui lui demande s'il a l'intention d'entraver ses plans. Lorsqu'il se retourne il constate avec stupeur que celle qui vient de lui adresser la parole n'est autre une fillette de maternelle, Nagisa Azuya - la réincarnation de Tamazusa - qui flotte mystérieusement dans les airs derrière la fenêtre. La mystérieuse petite fille lui affirme alors que si son corps est déchiré il ne pourra plus se réincarner. Elle poursuit en lui rappelant qu'il lui a jadis promis de ne pas intervenir concernant «cette personne» car elle est sienne (elle parle très probablement de Fuyukaze Shirô). Tôma ne comprend rien, bien certain de nager en plein délire. Mais la fillette l'attaque avec de la magie en lui disant que peu importe le nombre de fois où il se réincarnera, elle ne le laissera pas l'empêcher de prendre sa revanche. Touché par l'attaque magique, Tôma est assailli par une série de flashbacks rapides.
Avec ce puissant sort magique la très jeune demoiselle serait très certainement parvenue à tuer le malheureux Tôma, si au moment opportun le professeur Genda assisté du jeune Suoh Takamura, réincarnation d'Inumura Daikaku Masanori, se s'était pas interposé.
Suoh, en parfait petit ninja, n'hésite pas une seconde et lance un kunaï en direction de la fillette. Mais celle-ci, grâce à sa magie, parvient à l'arrêter.
Avant de disparaître, elle annonce aux deux guerriers que le Satomi Hakkenshi ne gagnera pas et qu'elle se servira de leurs têtes comme décoration. Totalement secoué par ce qu'il vient de vivre Tôma s'évanouit.
Le professeur Genda emmène le garçon à l'infirmerie et reste avec lui après le départ du médecin scolaire. Il est rejoint par Yûto Kigai, réincarnation d'Inugai Genpachi Nobumichi, étudiant de deuxième année, qui mène la surveillance au niveau de la fenêtre extérieure. Ce dernier a été prévenu des événements récents par Suoh. Il se demande si cela a permis à Tôma de recouvrir sa mémoire antérieure mais le professeur l'informe qu'il n'en est rien.
Yûto pense que ce n'est pas plus mal mais Shiyû Genda n'est pas de cet avis. Tôma est attaqué dans sa vie présente à cause de ce qui s'est passé dans sa vie antérieure et en raison de la réincarnation de ses anciens ennemis. Tant qu'il ne retrouvera pas la mémoire son ignorance le rendra vulnérable. Yûto, lui, devine aisément que l'ancienne sorcière Tamazusa est derrière tout ça.
Plus tard, Tôma se réveille et est informé par ses deux amis, Kôtarô et Masami, qu'il s'est endormi en classe et qu'il s'est fait une commotion cérébrale. Le garçon les croit et leur révèle que pendant son sommeil il a rêvé d'une princesse qui lui disait être tombée amoureuse d'un yokaï.
Plus tard, Kotarô, Masami, le professeur Genda, Yûto, Suoh, Tomoe et Aoi, les membres réincarnés de Hakkenshi, se réunissent dans le parc de l'académie pour pique-niquer et discuter à l'ombre d'un arbre. Ils discutent du fait que la mémoire passée de Tôma ne lui soit pas encore revenue ou tout du moins qu'il en interprète les bribes comme étant des rêves, et du fait qu'il ait été attaqué à plusieurs reprises. Ils sont tous convaincus qu'il s'agit là de l'oeuvre de l'ancienne sorcière Tamazusa, bien qu'ils soient surpris qu'elle ait pu revêtir dans cette vie les traits d'une enfant de maternelle. Ils se demandent si ce qui la motive est la rancune qu’elle a gardé du passé, alors même que Tôma lui n'a aucune mémoire de ce dernier. Masami déclare qu'il ne souhaite pas que le jeune homme se souvienne de son ancienne incarnation car avec cette nouvelle existence il semble enfin heureux, et ceux même si de son côté Kôtarô souligne que son ignorance pourrait rendre les événements à venir plus dangereux pour lui.

Akehi et Kurehi épiant et attaquant

Akehi et Kurehi épiant les membres de Hakkenshi

Les deux amis commencent à se disputer lorsque Tomoe remarque trois filles qui les épient cachées dans les branches de l'arbres. Deux d'entre elles, Akehi et Kurehi, les attaquent alors. Elles utilisent une cloche qui fait apparaître des monstres et un vent fort. Tomoe et Aoi réussissent à les contrecarrer à l'emporter. Elles interrogent alors leurs assaillantes pour savoir où se trouve Tamazusa. Mais Akehi et Kurehi parviennent à s'enfuir révélant cependant qu'ils ne tarderont pas à rencontrer leur maîtresse.

Nagisa face à Kagura

Tamazusa donnant ses ordres à Kagura

De leur côté, les garçons, eux, moins sérieux se demandent ce qui était dessiné comme motif sur les culottes des filles qu'ils ont entrevues lors de l'altercation.
Pendant ce temps, Akehi et Kurehi font un rapport à Nagisa, l'informant qu'un des jumeaux n'a pas encore retrouvé la mémoire. La fillette est très satisfaite de l'information et convoque Kagura, pour lui demander de faire payer au Hakkenshi.

Le matin suivant, Tôma, après avoir fait un long songe dans lequel il a entrevu la façon dont la princesse Fuse est tombée amoureux de Yatsufusa, se réveille toujours persuadé qu'il ne s'agit là que d'un rêve. Cependant il doit reconnaître l'étrange ressemblance physique qu'il entretient avec le frère de la princesse et constater aussi que le dit Yatsufusa de ses songes à la traits de son professeur de mathématiques, monsieur Fuyukaze Shirô.
Il ne peut d'ailleurs s'empêcher de penser que cette Fuse aime profondément et véritablement Yatsufusa. D'ailleurs il a l'impression de ressentir au font de son cœur la même douleur que celle, pense-t-il, ressent la demoiselle.
Suite à cela Kôtarô et Masami frappent à sa porte pour lui proposer de faire le chemin vers le campus ensemble. Les deux garçons sont inquiets pour lui. Bien qu'ils n'en disent rien à leur ami, ils sont également préoccupés par la disparition d'armes mythiques qui avaient joué un rôle majeur dans leur précédente existence. En effet, ils ignorent où se trouve l'épée de Yatsufusa mais aussi celle que possédaient la princesse et son frère, alors que de leur côté leurs armes leurs sont revenues au travers de leur héritage familial. Sans la puissante épée du clan Satomi et avec l'amnésie de Tôma les choses pourraient devenir plus compliquées encore.
Une fois à l'école, Tôma se rend à son cours de musique. Le professeur est madame Kagura, qui à la fin du cours demande au jeune homme de rester avec elle. C'est alors que tout à coup, Tôma se retrouve projeté dans une forêt. Il s'inquiète tout d'abord pour sa professeur, mais celle-ci semble dans son élément. Elle constate que le jeune guerrier n'a véritablement pas retrouvé la mémoire et elle affirme alors qu'elle est là pour le tuer.

Personnages[]

Les huit membres de l'Hakkenshi[]

Kazae Tôma

Tōma Kazae

Tôma Kazae (風江 冬馬) est élève en première année de lycée (2de) à l'académie Clamp dans la classe Z(1-Z Kōtō-bu (高等部)). Il est de nature calme et paisible, toujours de bonne humeur et poli avec ses aînés. D'une agilité surprenante, il a de plus d'excellents réflexes.
Chaque nuit, dans son sommeil, il est hanté par le même rêve sans qu'il n'ait conscience qu'il s'agit en fait d'une vision de sa vie antérieure
Dans cette vie passée il était Inue Shimbē Masashi (犬江 親兵 衛), un jeune samouraï dirigeant le clan Satomi, depuis la mort de ses parents, au côté de sa sœur jumelle, la princesse Fuse. Il était aussi à la tête d'un groupe de talentueux épéistes, le Hakkenshi.
Lui même maniait le katana et son épée se nommait Daigatana "Murasame-maru" (大刀『村雨丸』, littéralement "La grande lame Murasame-maru").
Il était aussi un maître au combat au corps à corps. Inue était aussi très proche de sa sœur, tolérant, calme, mais aussi insouciant et toujours souriant. Il aimait passer du temps dans les bibliothèques à lire. Ces traits de caractère il les a conservés dans sa vie présente.
Tôma possède comme perle de vertu la perle marquée du kanji 仁 (jin) qui signifie "sympathie" ou "bienveillance". Dans le confucianisme cette vertu est la plus grande et la plus parfaite de toute. C'est sûrement pourquoi Tôma et son homologue du passé Inue possèdent le rôle de héros et de leader dans cette histoire.

Tatsukawa Kōtarō

Kôtarô Tatsukawa

Kôtarô Tatsukawa (龍川 幸多郎) est un élève en deuxième année de lycée (1ère) à l'académie Clamp dans la classe Z (2-Z Kōtō-bu (高等部)), la même classe que Masami Koyama. Tous deux font souvent équipe pour protéger Tôma.
Kôtarô est d'une nature farceuse, il est sympathique et aime plaisanter ce qui lui vaut d'être apprécier de Tôma. Il sait cependant être sérieux quand la situation l'exige.
Il possédait déjà un caractère similaire dans sa précédente vie où il se nommait Inukawa Sōsuke Yoshitō (犬川 荘助 義任), un guerrier manipulant une Yari (槍, lance) et appartenant au Hakkenshi. Au sein du groupe il était le plaisantin qui détend l'atmosphère. Pourtant cela ne l'empêchait pas d'accomplir son devoir. Ainsi, ce fut lui qui accompagna la princesse Fuse lors de son périple sur les terres où les "monstres" habitaient alors.
Kôtarô possède comme perle de vertu la perle marquée du kanji 義 (gi) qui signifie "devoir", "obligation", "droiture" ou encore "justice".

Koyama Masami

Masami Koyama

Masami Koyama (虎山 摩沙 巳) est un élève en deuxième année de lycée (1ère) à l'académie Clamp dans la classe Z (2-Z Kōtō-bu (高等部)), la même classe que Kôtarô Tatsukawa. Il sait garder son calme en toute situation et est extrêmement sérieux. Pourtant l'image qu'il renvoie aux autres est souvent en contradiction avec son caractère. Il apparaît ainsi comme quelqu'un de sauvage et têtu.
Cette apparence de rebelle, que renforce son amour pour la moto et sa veste d'uniforme (gakuseifuku) constamment ouverte, fait que dans un premier temps il intimide Tôma. Mais la vérité c'est que loin d'être bourru avec le jeune homme il est en fait surprotecteur, à tel point que son camarade Kôtarô le surnomme "Maman de Tôma Kazae".
En raison de ces plaisanteries il se dispute régulièrement avec Kôtarô. Pourtant ça ne les empêche pas de faire régulièrement équipe, notamment en tant que gardes-du-corps de Tôma Kazae.
Dans sa vie précédente Masami était un guerrier de Hakkenshi du nom de Inuyama Dōsetsu Tadatomo (犬山 道節 忠与). Il maniait une arme très semblable à un Neko-Te (猫手, griffe de chat) qu'il portait au bras gauche. Ce type d'arme ce fixe au bras du combattant se composant d'une garde/bouclier (籠手, Kote) et d'une lame (刃, Yaiba). Inuyama s'inquiétait beaucoup du sort de son maître Inue et de sa sœur, Fuse-hime. C'est la raison pour laquelle, tout comme Inukawa il a suivit cette dernière dans son périple en territoire hostile.
Masami possède comme perle de vertu la perle marquée du kanji 忠 (chū) qui signifie "loyauté", "honnêteté".

Genda Shiyū

Shiyû Genda

Shiyû Genda (玄田 志勇) est professeur de littérature classique au lycée Clamp (高等部古典教師, Kōtō-bu Koten Kyōshi). Il est professeur principal de la classe 1-Z dans laquelle se trouve Tôma. Il se souvient de sa vie antérieure en tant que guerrier de Hakkenshi, dont il est aujourd'hui comme dans le passé le membre le plus âgé. Il veille secrètement sur Tôma. Il est d'un caractère calme, patient quoique parfois insensible et détaché.
Dans sa vie précédente il se nommait Inuta Kobongo Yasuyori (犬田 小文吾 悌順) et en raison de son statut d'aîné il tenait le rôle de chef de Hakkenshi. C'est lui par exemple qui désigna les guerriers accompagnant Fuse-hime dans son expédition.
Il se bat avec une Jūmonji Yari (十 文字 槍), une lance à trois pointes.
Shiyû possède comme perle de vertu la perle marquée du kanji 悌 (tei) qui signifie "fraternité" et "respect des anciens".

Ōzaka Tomoe

Tomoe Ôzaka

Tomoe Ôzaka (凰坂 朋) est élève en troisième année de lycée (terminale) à l'académie Clamp dans la classe Z (3-Z Kōtō-bu (高等部)). Elle est la directrice du club féminin de tir à l'arc du lycée. Fille de bonne famille, elle a de plus de très bonne manière.
Elle considère Yûto Kigai comme son frère qu'elle appelle "grand frère" (おにいさま "Onīsama"), mais on ignore si un lien de parenté les uni vraiment. Elle semble aussi être très amie avec Aoi Kuzuka.
Tomoe est de nature calme et sa classe naturelle la rend très populaire auprès des autres filles de l'école.
Selon les dires de Kôtarô Tatsukawa elle sait de plus préparer d'excellent onigiri.
Dans les quelques chapitres de Hagunsei Senki publiés, lorsque l'équipe du Hakkenshi est attaquée par Akehi et Kurehi c'est elle qui parvient à blesser l'une d'entre elles grâce à ses flèches.
Dans sa vie précédente Tomoe se nommait Inuzaka Keno Tanetomo (犬坂 毛野 胤智) un des membres de Hakkenshi. Elle se battait alors à l'aide de son arc (弓, yumi) et des ses flèches (矢, ya), et avait un rôle de "grande sœur" au sein du groupe.
Tomoe possède comme perle de vertu la perle marquée du kanji 智 (chi), la "sagesse".

Kuzuka Aoi

Aoi Kuzuka

Aoi Kuzuka (孔塚 葵) est élève en troisième année de collège (3ème) à l'académie Clamp dans la classe Z (3-Z Chūtō-bu (中等部)).
Elle a un caractère fort, querelleur et bagarreur qui contraste avec la beauté de son visage. Du genre impatiente elle est très active et agile.
Elle semble être très amie avec Tomoe Ôzaka, son aînée. Ainsi, dans Hagunsei Senki, lorsque le groupe du Hakkenshi est attaqué par Akehi et Kurehi c'est elle qui ouvre une brèche afin que Tomoe puisse atteindre leurs adversaires à l'aide de ses flèches.
Dans sa vie antérieure elle était Inuzuka Shino Moritaka (犬塚 信乃 戌孝) une des huit guerriers du groupe de l'Hakkenshi. Elle s'inquiétait alors beaucoup du sort de la princesse Fuse mais n'avait qu'une piètre opinion de Inuzaka Keno Tanetomo (alias Tomoe Ôzaka) et de Inukawa Sōsuke Yoshitō (alias Kôtarô Tatsukawa).
Elle se battait alors avec des armes ressemblant à des poings américains à chaque mains, type Tekkō (鉄甲) ou Shinobi Shuko (忍び手甲).
Aoi possède comme perle de vertu la perle marquée du kanji 孝 (kō), la "dévotion" ou "piété filiale".

Takamura Suō

Suoh Takamura

Suoh Takamura (鷹村 蘇芳) est élève en quatrième année de primaire (CM1) à l'académie Clamp dans la classe Z (4-Z Shotō-bu (初等部)).Il est issu d'une fameuse famille de ninja (忍者の家系, Ninja no Kakei) dont les membres ont depuis toujours eu pour mission de protéger une personne spéciale pour eux en tant que garde du corps.
Bien qu'il soit très jeune et même le plus jeune membre de l'Hakkenshi, Suoh est d'un tempérament extrêmement calme et réfléchi. De plus il est un expert en arts martiaux.
Dans le "monde présent", après sa rencontre avec la réincarnation de Tamazusa, Nagisa Azuya, il semble avoir le béguin pour elle et rougit en pensant à elle.
Dans sa vie antérieure Suoh se nommait Inumura Daikaku Masanori (犬村 大角 礼儀) et était l'un des huit guerriers de Hakkenshi. Il se battait avec des kunais (苦無) mais aussi avec divers objets ninjas traditionnels. Il était un guerrier au grand cœur qui était particulièrement sensible au sort de Inue Shimbē Masashi (alias Tôma Kazae) et de sa sœur Fuse-Hime. Il les plaignait d'être orphelins si jeunes et compatissait à la situation d'Inue forcé bien trop jeune de prendre la tête du clan Satomi.
Suoh possède comme perle de vertu la perle marquée du kanji 礼 (rei) qui signifie la "courtoisie" mais aussi "la connaissance et l'observation stricte de la tradition et des mœurs".

Kigai Yūto

Yûto Kigai

Yûto Kigai (麒飼 遊人) est un étudiant en deuxième année d'université à l'académie Clamp dans une classe Z (2-Z Daigaku-bu (大学部 )).
Il est de nature décontractée et possède une grande acuité mentale. Il a, par ailleurs, une grande culture générale avec de vastes connaissances dans tous les domaines.
Il considère Tomoe Ôzaka comme sa petite sœur, bien qu'on ne sache pas si un lien de parenté les unit réellement. Tomoe, justement, à tendance à le considérer comme un playboy qui connait toutes les filles du campus Clamp. Cependant le fait qu'il n'ait pas remarqué la réincarnation de Tamazusa, prouve qu'il ne fait tout de même pas attention aux enfants de maternelle.
Dans sa vie antérieure il était Inugai Genpachi Nobumichi (犬飼 現八 信道) un des huit guerrier de l'Hakkenshi. Il se battait avec une arme ressemblant kyoketsu shoge (距跋渉毛) une arme ninja qui consiste en une lame à double tranchant reliée à une corde afin d'être lancée vers l'ennemi.
Il semble qu'en ce temps là il était une personne aimant plaisanter mais aussi quelqu'un de vif.
Yûto possède comme perle de vertu la perle marqué du kanji 信 (shin), "foi", "vérité".

Antagonistes[]

Nagisa-Tamazusa

Nagisa Azuya

Nagisa Azuya (梓夜 凪砂) est une fillette élève en deuxième année de maternelle (幼等部, Yōtō-bu) dans la section des fleurs (花組, Hana-gumi) à l'académie Clamp.
Dans Hagunsei Senki, on sait très peu de chose d'elle et à vrai dire pas même son nom. En effet, dans les quatre chapitres publiés de cette série ni son nom, ni son prénom ne sont jamais mentionnés. On apprend son identité que plus tard, dans Clamp School Detectives. On sait juste qu'elle est dotée de pouvoirs magiques, qu'elle cherche à détruire les réincarnations des membres du Satomi Hakkenshi, et notamment de Tôma, et qu'elle a plusieurs membres de l'académie CLAMP sous ses ordres pour l'aider dans l'accomplissement de cette vengeance.
Dans sa vie antérieure elle était Tamazusa (玉梓) une puissante sorcière amoureuse du mononoke Yatsufusa qu'elle considérait comme sien. Extrêmement jalouse, on sait que c'est sa rancœur envers la princesse Fuse qui provoqua une tragédie pour le Clan Satomi au XVII°. Non satisfaite de la vengeance qu'elle obtint alors, elle décida de poursuivre son oeuvre au fil de ses réincarnations pour enfin obtenir ce qu'elle désire.

Fuyukaze Shirô

Fuyukaze Shirô

Fuyukaze Shirô (司郎 冬風) est un nouveau professeur de mathématiques au lycée à l'académie CLAMP (高等部数学教師, Kōtō-bu Sūgaku Kyōshi).
C'est un homme mystérieux de grande taille, au regard aiguisé sous ses lunettes. On sait très peu de chose de lui si ce n'est qu'il affirme à Tôma qu'il attendait de le revoir depuis 300 ans.
Dans sa vie précédente il était un mononoke (物の怪, un esprit ou un fantôme) du nom de Yatsufusa (八房).
On sait qu'il a sauvé la princesse Fuse d'une attaque de yôkaïs et que celle-ci est dès lors tombée amoureuse de lui. S'il s'est montré troublé lorsque la princesse lui a avoué ses sentiments il ne l'a pas repoussé pas pour autant. Il fut cependant bien vite rappelé à l'ordre par Tamazusa qui semble considérer qu'il lui appartient. On sait que par la suite, certains événements (sûrement du fait de Tamazusa) l'on conduit à détester Inue Shimbē Masashi et le clan Satomi. Certains indices laissent penser que les deux hommes se sont combattus mais que Inue Shimbē Masashi a disparu avant que Yatsufusa ne puisse le tuer. Dès lors le mononoke garde de la rancœur envers le jeune homme et le poursuit au fil de ses réincarnation.
Il existe une illustration des CLAMP représentant Yatsufusa et Kagura à l'époque médiévale côte à côte. Il est possible que ces deux personnages se soient fréquentés à cette époque là, mais le récit ne comportant que quatre chapitre rien dans l'histoire n'a été développé dans ce sens.

Akehi et Kurehi

Akehi et Kurehi

Akehi et Kurehi (明陽 et 暮陽) sont deux sœurs jumelles étudiantes à l'académie Clamp, probablement au lycée (高等部, Kōtō-bu).
Sous cette identité d'emprunt elles se révèlent être des yokaïs de Tamazusa (妖怪玉梓), des réincarnations d'anciens démons au service de la sorcière Tamazusa connu dans cette existence sous l'identité de Nagisa Azuya.
Elles sont envoyés en mission pour espionner le groupe de Hakkenshi. Lorsqu'elles sont découvertes par Tomoe Ôzaka, elles révèlent qu'elles ont des capacités de combat et qu'elles utilisent comme arme une cloche capable de créer des illusions. En dépit de leur défaite face aux guerriers de Satomi, c'est elles qui fournissent à Nagisa/Tamazusa l'information sur l'amnésie de Tôma Kazae.

Kagura

Kagura

Kagura (神楽) est une professeur de musique au lycée à l'académie Clamp (高等部音楽教師, Kōtō-bu Ongaku Kyōshi)
Elle est en réalité un yokaï de Tamazusa (妖怪玉梓), qu'elle continue à servir fidèlement dans cette nouvelle réincarnation. Elle semble même être le bras droit de Nagisa. Cette dernière lui confie la mission de détruire le Satomi Hakkenshi. Pour cela en tant que professeur de musique de Tôma, Kagura profite d'un moment où elle se retrouve seule en classe avec lui pour l'attaquer. Cette attaque lui permet d'obtenir la confirmation de l'amnésie du jeune homme et de lui faire connaître son intention de le détruire.
Il existe une illustration où elle apparaît au côté de Yatsufusa se qui pourrait laisser supposer une relation entre ces deux personnages.

Autres[]

Fuse-hime

la princesse Fuse

Fuse-hime (伏姫) était la jeune sœur jumelle du seigneur Inue Shimbē Masashi et était à ses côtés la dirigeante du Clan Satomi (里見) suite à la mort de leurs parents.
C'était une jeune femme sportive, enjouée, sociable et qui savait monter à cheval. Très proche de son frère elle lui faisait toujours part de ses sentiments et de toutes ses opinions. C'est ainsi qu'un jour elle lui fit connaître sa volonté de se rendre dans une montagne qu'on disait hantée par les yokaïs. Ne craignant pas les monstres et voulant prouver à tous qu'ils ne différaient pas des humains, elle se rendit dans ce lieu hostile. Cependant elle se fit attaquer. Elle fut alors secourue et sauvée par un mononoke, Yatsufusa. Elle tomba amoureuse de lui et rechercha dès lors sa compagnie.
Elle avoua l'affaire à son frère. On ne sait ce qui lui est arrivé parla suite, mais on sait que ses sentiments pour le mononoke éveillèrent la jalousie de la sorcière Tamazusa.
Dans les quatre chapitres publiés rien n'indique si la princesse Fuse s'est elle aussi, comme les autres protagonistes du passé, réincarnée dans le monde moderne. Le mystère reste entier.

Autres dans Hagunsei Senki

Deux autres personnages qui semblent important pour l'histoire apparaissent au cours des quatre chapitres publiés, un personnage féminin et un personnage masculin.
On ne sait hélas rien d'eux, pas même leurs noms. On peut tout de même supposé que le personnage féminin et l'un des yokaïs au service de la réincarnation de Tamazusa, Nagisa Azuya.

Présence de Hagunsei Senki dans les autres œuvres de Clamp[]

  • Dans le premier chapitre de Dukalyon on voit parmi les camarades de classe Takeshi Shûkaïdo et Kentarô Higashikunimaru un jeune homme ressemblant trait pour trait à Tôma Kazae. Sachant que par rapport à Hagunsei Senki, Suoh Takamura est un an plus vieux dans Dukalyon, il serait envisageable que le jeune homme ait lui aussi pris un an de plus et soit en 2-Z (première Z pour le système français) comme les deux justiciers. Cependant, il pourrait aussi s'agir de Kaga Kenji "Derayd" qui a des traits très similaires.
     
  • Le personnage de Masami Koyama apparaît dans Clamp School Detectives et Dukalyon.


  • Le personnage de Tomoe Ôzaka apparaît dans Clamp School Detectives et Dukalyon et est mentionnée dans un CD drama de X.
     
  • Le personnage de Aoi Kuzuka apparaît dans Clamp School Detectives et Dukalyon.
     
  • Le personnage de Suoh Takamura est présent dans Le voleur aux cent visages, Clamp School Detectives, Dukalyon, X ou encore Tsubasa -RESERVoir CHRoNiCLE-
     
  • Le personnage de Yûto Kigai est présent dans Clamp School Detectives, X et Tsubasa -RESERVoir CHRoNiCLE-
     
  • Le personnage de Nagisa Azuya est présent dans Le voleur aux cent visages, Clamp School Detectives, Dukalyon.
     

Manga[]

Magazine de prépublication[]

Couverture Chapitre Magazine Date de publication japonaise
Couverture du magazine Kid's n°6 1 KID'S n°6 Juillet 1989
Couverture du magazine Kid's n°7 2 KID'S n°7 Décembre 1989
Couverture du magazine Kid's n°8 3 KID'S n°8 Février 1990
Couverture du magazine Kid's n°10 4 KID'S n°10 Juillet 1990



Autres médias[]

On trouve parfois sur certains sites de vente japonais un ouvrage, non répertorié sur wikipedia parmi les publications des CLAMP, qui semble contenir, d'après les descriptions, un roman sur Hagunsei Senki écrit par Nanase Ohkawa. La couverture du livre est de Mokona et on signale des illustrations intérieures de Leeza Sei. Sorti en juillet 1989 aux édition "i:z" (い〜ず, izu), ce roman a très certainement servi de base au manga prépublié en parallèle.
Par ailleurs il est à noter d'une part que cet ouvrage présente sur sa couverture le nom de plusieurs auteurs, ce qui indiquerait qu'il est un recueil de plusieurs nouvelles, expliquant qu'il ne soit pas publié sous le label CLAMP. D'autre part, on peut observer que ce livre est le "books 4" ce qui indique qu'il existe d'autres volumes. Ainsi on trouve aussi un "books 6" avec une couverture et un roman sur Tokyo Babylon. Cela montre bien qu'à l'époque Nanase Ohkawa a fait publier plusieurs de ses histoires sous forme cette de roman.

Titre Couverture Quatrième de couverture Tranche
Genki tokuhon (元気読本) Hagunsei Senki roman couverture Hagunsei Senki roman quatrième de couverture Hagunsei Senki roman tranche


A l'arrêt de la série, un Comic Box[3] est sorti au Japon en juillet 1990. Il revenait sur la série, offrant aux fans un résumé de l'histoire, une présentation des personnages mais aussi un interview des CLAMP.

On retrouve des illustrations de la série Hagunsei Senki dans deux artbooks généralistes des CLAMP :

  • Clamp North Side[4] publié le 21 août 2002 au Japon.
     
  • All About Clamp publié le 22 octobre 2009 au Japon[5]. Il y a une section dans cet artbook consacré aux articles publiés dans le magazine Newtype et consacrés au travail des CLAMP. Le scan d'un de ces magazines présente deux illustrations relatives à Hagunsei Senki[6].
     


Galerie[]

Anecdotes[]

  • Dans cette oeuvre, le Campus Clamp n'a pas encore la forme caractéristique de pentacle dans un cercle qu'il aura par la suite, mais il a celui d'un pentagramme inscrit dans un pentagone. Il est aussi à noter que son emplacement diffère. Dans les autres œuvres où cette académie apparaît on constate qu'elle se situe dans la baie de Tokyo, un peu comme Odaiba. Mais dans Hagunsei Senki le Campus Clamp apparaît au cœur de la ville.
     


  • Dans le manga X, Nokoru Imonoyama explique que l'ancienne Présidente du Conseil d’Administration a fait modifier l'architecture du Campus Clamp à la demande de son amie Tôru Magami en vue des événements tragiques devant se dérouler en 1999. On peut donc supposer que l'intrigue de Hagunsei Senki prend place avant ces modifications, si son histoire se déroule bien dans le même univers.
     


  • Certains fans ont émis l'hypothèse que Fuyukaze Shirô pourrait être le père, inconnu, de Kamui Shirô en raison de leur patronyme commun et du fait que Tôru Magami, la mère de Kamui, ait jadis fréquenté l'académie Clamp pouvant être ainsi entrée en relation avec lui. 

Cependant, cette hypothèse est peu probable, car si leurs nom de famille à une prononciation équivalente, leur orthographe par contre varie. En effet, le nom de Fuyukaze s'écrit "司郎" alors que celui de Kamui s'écrit "司狼" avec le caractère de "loup" à la place de celui de "homme".

Références[]

  1. Page wikipédia française sur le Nansō Satomi Hakkenden
  2. Page wikipédia française de Kyokutei Bakin
  3. Volume 6
  4. Chapitre V consacré à CLAMP in Wonderland, Clamp Gakuen denshi bunkō et autres, page 126 de l'artbook Clamp North Side
  5. Page 260, partie CLAMP GRAFFITI 2 de l'artbook All About Clamp
  6. How to Art, Newtype de février 1990 page 162
Advertisement