Wiki Clamp
Advertisement

L'étudiante en folklore (ou coutumes anciennes, ou ethnologie, selon les versions) apparaît au chapitre 18 du troisième volume de xxxHOLiC. Elle est une des clientes de la boutique de Yûko.
C'est une jeune femme sûre d'elle et de sa chance qui va être attirée dans la boutique par un objet ancien, une main de singe, qui va sceller son destin.
Ce personnage qui n'est pas nommé dans le manga apparaît aussi dans l'anime à l'épisode 8, Contrat, ou elle porte cette fois le prénom de Nanami.
De même son histoire est reprise dans le drama live mais le personnage devient cette fois un homme du nom de Masahito Tsuda. Si dans le grande ligne en dehors du sexe, le personnage reste identique, sûr de lui et de sa chance, il est toutefois plus antipathique et méprisant dans le drama.

Description du personnage[]

Manga et Anime[]

Nanami xxxHOLiC

Nanami dans l'anime de xxxHOLiC

L'étudiante en folklore est une femme aux allures de jeune tokyoïte active et dynamique.
Elle a les cheveux châtains, coupés en un carré long effilé avec une frange longue, un visage avenant et souriant et des grands yeux gris ronds. Elle s'habille de façon moderne avec des jeans, des pantalons, des pulls, des tailleurs et des bottes et bottines à talons qu'elle accessoirise souvent avec de grands sacs à main.
Au niveau du caractère c'est quelqu'un de très avenante et souriante. Elle discute aisément avec les autres et est d'un naturel sympathique. Elle a une grande confiance en elle et en sa chance, pêchant par excès en la matière, ce qui la rend sourde aux mises en garde et bien souvent présomptueuse, voire orgueilleuse.
De plus, bien que passionnée par son domaine d'étude et dynamique, elle est du genre à aimer avoir la vie facile en obtenant le plus possible avec le moins d'efforts possible. Elle cherche ainsi à s'éviter de courir le marathon scolaire et la rédaction de son mémoire en ayant recours au pouvoir de la main de singe.
Enfin, bien qu'elle ne soit pas une mauvaise personne, son égo et son impatience à obtenir ce qu'elle désire immédiatement la rendent peu fiable. Elle n'a ainsi aucunement l'intention dès le départ d'honorer la promesse qu'elle a fait de ne pas ouvrir la capsule contenant la main de singe, et ne se sent à aucun moment tenue par sa promesse.
Ce n'est que lorsque les choses commencent à mal tourner pour elle qu'affolée, elle est prise, trop tard, de regrets.

Drama[]

Drama Masahito Tsuda - Ryo Kimura

Ryo Kimura dans le rôle de Masahito Tsuda

A la différence du manga original et de l'anime, le rôle de l'étudiant en folklore est joué dans le drama live par un homme nommé Masahito Tsuda.
Il s'agit d'un jeune homme japonais aux cheveux noirs gominés en arrière et rasés sur les côtés. Il a un piercing à l'oreille gauche et fume régulièrement des cigarettes.
Dans le privé il semble avoir un style assez casual, et il arbore pour le travail des costumes cravate (de couleur brun ou gris anthracite). Il complète chacune de ses tenus avec des mocassins en daim rouges.
Si comme sa version du manga et de l'anime il est un individu confiant et lui et en sa chance, qui cherche à obtenir tout ce qu'il désire facilement au mépris de ses promesses, il est néanmoins bien moins sympathique que son homologue féminin, pour ne pas dire antipathique.
Ainsi, il se montre dès leur rencontre très méprisant envers Watanuki qu'il nomme bientôt "Monsieur mi-temps" et affiche aussi, dès le départ, son intention de ne pas respecter sa promesse, et ce, même s'il prétend que c'est pour la blague.
S'il parvient à faire bonne figure auprès des lycéennes en jouant la carte de l'humour, il se montre aussi sous le jour d'un prédateur face à Himawari qu'il importune à dessein et menace même de faire tomber sous son charme grâce au pouvoir de la main de singe avant que Dômeki ne le stoppe en le frappant.
Prêt à tout pour assouvir ses envies , il est aussi bien plus frimeur dans ses désirs. Ainsi, là où l'étudiante en folklore du manga rêve de mettre la main sur le Miroir de Yata, lui souhaite obtenir une montre de luxe. Il est aussi plus violent et finit par frapper Watanuki qui essaie de le convaincre de renoncer à la main de singe avant qu'il ne soit trop tard. De façon général son comportement, sa gestuelle et sa façon de parler le rapproche beaucoup d'un personnage de racaille ou de yakuza, très différent de la façon d'être de sa version féminine.
Son excès de confiance le amène cependant à la même fin tragique.

Histoire[]

Anecdotes[]

Dans le manga et dans l'anime (et c'est aussi le cas dans le drama) l'étudiante en folklore, lorsqu'elle parvient enfin à ouvrir la capsule dans laquelle elle est enfermée, sait de suite ce qu'est la Main de singe et quels sont ses pouvoirs. En effet, elle indique clairement connaître un livre narrant l'histoire d'un tel artéfact.
Elle fait là référence à une réelle nouvelle horrifique de l'écrivain britannique W.W Jacobs[1], "The Monkey's Paw"[2][3] ("La Patte de singe" en français) publiée en 1902.
Celle-ci conte l'histoire d'un général revenu des Indes avec un étrange talisman, une patte de singe, capable d'exhausser trois souhaits. Il semble craindre cet artéfact sans pour autant parvenir à s'en débarrasser. Quand il raconte cette histoire à une famille bourgeoise de la campagne anglaise avec qui il est ami, les membres de celle-ci, moqueurs, demandent à ce qu'il leur donne. Le général finit par accepter mais les met en garde face au danger qu'il y a à formuler un souhait auprès de cette patte. Bien sûr la famille ne tient pas compte de la mise en garde et bientôt les conséquences tragiques et funestes des vœux s'abattent sur elle.
Il est amusant de noter que même en connaissant le destin funeste promis aux utilisateurs de ce talisman, du fait de sa trop grande confiance en sa chance, qui tend à l'arrogance, elle se croit au dessus de la malédiction.

Si bien sûr cette histoire fait une référence à la nouvelle de W.W Jacobs, on peut aussi y voir une référence au mythe de la boîte de Pandore. Comme dans le mythe grecque l'étudiante ne doit pas ouvrir la capsule sous peine de déclencher le malheur, mais elle cède malgré tout à la tentation et à la curiosité.

Dans le Drama xxxHOLiC, on trouve un personnage, cette fois-ci masculin, qui joue de rôle de l'étudiante en folklore, le personnage de Masahito Tsuda.
Son rôle est tenu par l'acteur japonais Ryo Kimura (木村了 Kimura Ryo / Kimura Ryou)[4]
Cet acteur né le 23 septembre 1988 est originaire de Mitaka, Tokyo. Il commence sa carrière en 2002 et travaille pour l'agence Horipro. Il joue dans divers films et dramas.
Autres caractéristiques :
Taille: 1m72
Poids: 55kg
Mensuration: 77-65-80
Signe astrologique: Balance
Groupe sanguin: A

Le prénom de Nanami se compose de deux hiragana "な" (na) qui transcrivent sans doute le chiffre "7", et du kanji 未 (mi) qui signifie "pas encore". Si ces caractères ont peut-être tout simplement été choisis pour transcrire ce prénom sans qu'il y ait un sens particulier à cela, on peut aussi émettre l'hypothèse que ceci ait été au contraire sélectionner pour faire ressortir le sens de "Pas encore 7". Le chiffre sept est un chiffre porte bonheur, un chiffre de chance, chance que croit posséder Nanami. Hors ici le kanji 未 nous indiquerait que cette chance n'est pas réelle, pas encore là contrairement aux apparences.

Le nom du personnage dans le drama est Masahito Tsuda.
Le prénom de Masahito se compose de deux kanjis, 正 (masa) qui signifie "juste", "exact" ou "correct" et 仁(hito) qui signifie "vertu", "bienveillance", "humanité" ou encore "pitié".
Le nom Tsuda se compose de deux kanjis, 津 (tsu) signifiant "port" ou "gué" et 田 (da) signifiant "rizière".

Références[]

Advertisement