Wiki Clamp
Advertisement


Anecdotes[]

Cette histoire de main de singe est une référence à une nouvelle horrifique de l'écrivain britannique W.W Jacobs[1], "The Monkey's Paw"[2][3] ("La Patte de singe" en français) publiée en 1902.
Elle conte l'histoire d'un général revenu des Indes avec un étrange talisman, une patte de singe, capable d'exhausser trois souhaits. Il semble craindre cet artéfact sans pour autant parvenir à s'en débarrasser. Quand il raconte cette histoire à une famille bourgeoise de la campagne anglaise avec qui il est ami, les membres de celle-ci, moqueurs, demandent à ce qu'il leur donne. Le général finit par accepter mais les met en garde face au danger qu'il y a à formuler un souhait auprès de cette patte. Bien sûr la famille ne tient pas compte de la mise en garde et bientôt les conséquences tragiques et funestes des vœux s'abattent sur elle.

Il existe quelques différences entre la patte de singe de la nouvelle et celle du manga des CLAMP. Dans le roman la main n'exhausse que trois vœux et semble bouger lorsqu'elle réalise un souhait, alors que dans l'oeuvre du quatuor de mangaka la main peut exhausser cinq vœux dont la réalisation se manifeste par un des doigts de la main qui se brisent.

Il est intéressant de noter qu'aussi bien dans le manga, l'anime ou le drama, le personnage de l'étudiante (étudiant) connait l'existence du livre et de l'histoire de la patte de singe. Cependant, même en connaissant le destin funeste promis aux utilisateurs de ce talisman, du fait de sa trop grande confiance en sa chance, qui tend à l'arrogance, elle se croit au dessus de la malédiction.

Références[]

Advertisement