Wiki Clamp
Advertisement

Nagisa Azuya (梓夜 凪砂 Azuya Nagisa) est l'un des plus anciens personnages créés par les CLAMP à l'époque où le groupe était encore amateur et compté plus de membres.
Elle a d'abord été inventée pour être un personnage d'une série intitulée Hagunsei Senki. Cette série se basait sur le roman Nansō Satomi Hakkenden[1] (ou Histoire des huit chiens du Satomi de Nansō) de Kyokutei Bakin[2]. Nagisa, comme les autres personnages de cette oeuvre, y était la réincarnation d'un des personnages de ce roman vivant à l'époque moderne au sein de l'académie Clamp. C'est au sein de cette même histoire que virent le jour d'autres personnages eux aussi réutilisés dans d'autres œuvres tels que Suoh Takamura ou encore Yûto Kigai de X.
La première ébauche de Nagisa qui apparaît dans cette histoire, bien qu'elle ne soit pas nommée, est cependant très différente de celle qu'elle sera dans les autres mangas. Elle est là aussi une élève de maternelle à l'académie Clamp, mais elle semble bien plus inquiétante. En effet, dans Hagousei Senki elle est la réincarnation d'une méchante sorcière, Tamazusa, ennemie du groupe de héros auquel appartiennent Suoh et Yûto.
C'est un personnage bien plus doux et poétique qu'elle incarne par la suite, notamment dans Clamp School Detectives .

Description du personnage[]

Nagisa

Nagisa est une petite fille de six ans mais qui possède une certaine maturité pour son âge.
Elle a de très longs cheveux blonds, ou violets dans l'animé, qu'elle coiffe en deux couettes hautes nouées de façon un peu lâche par des bandes de papier traditionnel japonais. Elle a une longue frange coupée droite qui lui couvre le front et au niveau de chaque tempe une petite mèche coupée droite qui lui encadre le visage.
Elle a d'ailleurs un visage très doux, rond, avec de grands yeux verts, ou violet/bleus-gris dans l'animé, un peu mélancolique.
Quand elle ne porte pas l'uniforme maternelle de l'académie Clamp elle arbore souvent des kimonos traditionnels qui allongent sa silhouette et lui confèrent beaucoup d'élégance et de maintient. Cette grâce n'est d'ailleurs pas non plus étrangère à ses aptitudes naturelles. En effet, tout comme ses parents elle excelle dans les arts traditionnels japonais, comme la danse mais surtout musique. En dépit de son très jeune âge elle est déjà une virtuose de la flûte traversière japonaise ce qui lui vaut d'être considérer comme "un véritable trésor national".
Au niveau de son caractère, c'est une jeune fille discrète et timide, ce qui convient parfaitement à son statut de jeune fille "idéale" japonaise.
Elle est très amie avec Utako Ohkawa avec qui elle semble très liée.
Dans le manga Hagunsei Senki, le caractère de Nagisa semble bien différent. En effet, elle y semble sujette à la vengeance et la rancœur et semble bien plus affirmée. Il est possible que la Nagisa de cette série soit différente de celle évoluant dans les autres œuvres prenant place à l'académie Clamp, soit parce qu'il s'agit d'un univers parallèle, soit parce que le corps de Nagisa pourrait être possédé par l'esprit de Tamazusa.

Hagunsei Senki[]

Le personnage de Nagisa Azuya apparaît pour la première fois dans le premier chapitre du manga Hagunsei Senki en juillet 1989. Bien que cette série fut très vite interrompue, elle permit de poser les bases du personnage tant au niveau de son design que de son caractère.
L'histoire de cette oeuvre se déroule sur le Campus Clamp où un groupe d'élèves, avec à leur tête Tôma Kazae, et un professeur se révèlent être les réincarnations d'anciens guerriers du XVII° siècle, le Hakkenshi.
Ils voient bientôt se rejouer dans le monde moderne les batailles du passé, retrouvant des ennemis dont l'âme a elle aussi traversé les siècles.

Passé de Nagisa[]

Hagunsei prétresse

Sorcière Tamazusa

Dans sa vie précédente Nagisa se nommait Tamazusa (玉梓). Elle était une sorcière qui vivait dans une montagne peuplée de yokaïs et autres monstres située non loin du fief du Clan Satomi. Si on ne connait pas son statut au sein de cette société de yokaïs on sait par contre que nombre d'entre eux étaient à son service, les yokaïs de Tamazusa (妖怪玉梓), et qu'elle considérait que le mononoke nommait Yatsufusa "était sien".
Un jour, au cours de l'année 1691/92, dans le Japon médiéval, elle apprend que Yatsufusa à sauver la vie à une jeune humaine, Fuse-hime. Elle décide de l'espionner pour savoir de quoi il retourne. Quelques jours après l'incident la jeune humaine revient voir le mononoke et finit par lui déclarer qu'elle est amoureuse de lui. Lorsqu'elle repart Tamazusa rejoint Yatsufusa et, jalouse, le met en garde. Elle lui rappelle qu'il lui appartient et qu'il ne doit pas l'oublier s'il ne veut pas qu'il arrive malheur à la princesse.
On ne sait pas trop ce que furent la suite des événements, ce qui est certain par contre c'est que Tamazusa jeta un maléfice qui mena à une tragédie dont les répercutions s'étendirent à l'époque moderne.

Histoire[]

Nagisa face à Kagura

Tamazusa donnant ses ordres à Kagura

Dans le monde "présent" (1991/1992) Nagisa est une toute jeune fille d'à peine 5 ans, élève en deuxième année de maternelle dans la section des fleurs à l'académie Clamp. Comme la plus part des autres "réincarnés" elle se souvient parfaitement de son passé et semble être là pour se venger.
Elle apparaît la première fois dans le récit, après que le héros, Tôma Kazae, s'est endormi en cours de littérature. Elle se présente à lui, planant dans les airs de l'autre côté de la fenêtre de la salle de cours. Elle lui explique que si son corps est déchiqueté alors cette fois il ne pourra plus se réincarner, avant de lui rappeler sur le ton de la menace qu'il a promis de ne pas intervenir concernant "cette personne" car elle est sienne. Bien sûr Tôma qui lui ne se souvient pas des événements de sa vie antérieure ne comprend rien à ce discours, mais Nagisa l'attaque avec sa magie. Le sort magique aurait certainement tué le jeune homme si n'étaient pas intervenu à ce moment là le professeur Shiyû Genda et le jeune Suoh Takamura provoquant la retraite de la jeune fille.
Cependant, cette dernière ne renonce pas à sa vengeance, elle envoie deux de ses serviteurs, Akehi et Kurehi, espionner les membres du Satomi Hakkenshi. Par leur intermédiaire elle apprend que Tôma ne se souvient pas du passé, et elle décide d'en profiter en envoyant une autre de ses yokaï, Kagura, pour l'attaquer et détruire avec lui l'Hakkenshi.


Le voleur aux cent visages[]

Nagisa dans le voleur aux cent visages

Différentes apparitions de Nagisa

Nagisa apparaît à trois reprises dans le manga Le voleur aux cent visages.
La première fois, elle apparaît dans chapitre 3 du premier volume, "La sirène de glace". On la découvre en compagnie de ses amies et camarades de maternelle, Utako Ohkawa et Yakko Takashi.
Utako est passée aux informations la veille en raison du cadeau magnifique que son père a prévu de lui faire pour son anniversaire. Nagisa et Yakko, s'extasient donc sur la nature du cadeau, une sirène de glace. Cependant, elles s'inquiètent aussi de l'annonce faite par le voleur aux cent visage indiquant sa volonté de voler ce présent. Utako elle ne craint pas le vol et y voit une bonne occasion de revoir le jeune homme. Lorsque ses amies s'étonnent qu'elle connaisse le voleur, celle-ci leur avoue qu'elle et lui se sont promis de se marier un jour. Nagisa a alors de la peine pour le sort réservé au malheureux voleur.
Nagisa apparaît très rapidement au chapitre 8 du deuxième volume, "La star de Noël", toujours aux côtés de ses deux amies. Elles se saluent et se disent au revoir en quittant l'école la veille de Noël.
Enfin, on retrouve Nagisa une dernière fois au chapitre 10 du volume deux, "La demande". Les trois amies ont bien grandi et sont à présent des adolescentes lycéennes en deuxième Z (en première dans le système français) à l'académie Clamp. On est une fois encore à la veille de l'anniversaire d'Utako, son seizième anniversaire. Une fois encore ses deux camarades remarquent que le père d'Utako va faire à sa fille un cadeau exceptionnel. Nagisa affirme qu'elle voudrait elle aussi lui faire un présent qui lui fasse plaisir, mais Utako réplique que cette année elle ne désire qu'une seule chose.


Dukalyon[]

Cameo Nagisa dans Dukalyon

Cameo de Nagisa dans Dukalyon

Nagisa fait deux petits caméos dans la série Dukalyon.
Tout d'abord chapitre 1 du volume 1 de Dukalyon, "Intervention Immédiate!", lorsque Utako Ohkawa se fait kidnapper par Kotobuki Sukiyabashi qui n'est autre que le chef de l'Association des Grosses Brutes du Centre Commercial Imonoyama. Elle est présente dans la foule qui assiste au sauvetage de la demoiselle par Brigade Spéciale d'Intervention Dukalyon au côté de Suoh Takamura et d'Akira Ijûin.

Puis on la voit à nouveau au troisième chapitre du premier volume, "Bon courage!".
Elle rigole avec son amie Utako, en discutant sur le chemin les menant le matin au Campus Clamp. Les héros de ce manga se rendent eux aussi à l'école dans cette scène, à pied comme elles, pour Takeshi Shûkaïdo et en cadillac pour Kentarô Higashikunimaru.

Clamp School Detectives[]

Clamp School Detectives est une série des CLAMP publiée entre 1992 en 1993 au Japon.
Elle fut par la suite adaptée en anime en 1997 et diffusée sur les chaînes japonaises Animax et TV Tokyo.
L'action prend place au sein de Campus Clamp où l'on suit les pérégrinations des trois membres de l'Association de l'école primaire Clamp, Nokoru Imonoyama, Suoh Takamura et Akira Ijûin, qui ont décidé de créer un club de petits détectives en vue de venir en aide aux femmes.
La jeune Nagisa est une de celle-là. Mais elle a toutefois un statut un peu particulier dans l'histoire car elle est celle qui parvint à faire battre cœur du jeune Suoh.

Manga[]

Nagisa apparaît pour la première fois dans le chapitre 2 du volume 1, "Dossier-2 Détectives en herbe", assise à la terrasse du "Grand Café" de l'école Clamp en compagnie de Utako Ohkawa et Yakko Takashi. Plus tard, au volume 2 au chapitre 6, "Dossier-6 Carnet de bal", on la retrouve sur présentation de tous les membres des associations d'élèves de l'école ainsi que parmi les participantes au bal au côté d'Utako et sa sœur Mako.
Cependant, lors de ces trois apparitions qui sont des cameos, Nagisa n'a aucune interaction avec les membres de la Clamp School Detectives et ce n'est véritablement qu'au chapitre 7 du volume 2, "Dossier-7 Tu es dans mon cœur pour toujours", qu'elle entre en scène.

Nagisa jouant de la flûte dans la glycine

Nagisa jouant de la flûte dans la glycine

Dans ce chapitre, Suoh Takamura après sa participation à une compétition de Kyûdô, tir à l'arc japonais, part se rafraîchir aux lavabos du stade quand son attention est attirée par un air de flûte. Cherchant à découvrir d'où vient cette musique il finit par se retrouver face à une glycine du parc. Assise sur l'une des branches de l'arbre une belle fillette en kimono est en train de jouer cette mélodie envoûtante. En la voyant, Suoh reste médusé comme face à une apparition divine. La demoiselle à la fin de son récital ouvre les yeux et découvre la présence du jeune écolier. Elle saute alors de l'arbre et disparaît en dépit de l'appel de Suoh pour la retenir.
La garçon reprend ensuite ses activités au sein de l'association d'élève de primaire à laquelle il appartient, mais lui habituellement si sérieux semble dans le lune, ce qui étonne son camarade Akira Ijûin.

Suoh rêvant à Nagisa

Suoh songeant à la mystérieuse fille de la glycine

Son changement de comportement paraît encore plus net lorsque peu de temps après Nokoru Imonoyama se présente au bureau de l'association des élèves avec dans les bras un bouquet de glycine. La vue des fleurs fait pousser à Suoh une exclamation qui étonne ses deux amis. Ces fleurs lui rappellent inexorablement la jeune fille qu'il a vu dans les glycines et dont l'image le hante depuis. Par la suite il reste d'ailleurs longtemps à les observer rêveur.
S'il est tiré de sa rêverie en entendant de la bouche de la présidente des maternelles, Utako Ohkawa, que le treillage de la glycine près du stand de tire à l'arc va être modifié en vu d'une garden party qu'elle organise, il semble moins concerné par la nouvelle affaire qui agite Nokoru, la destruction partielle et inexpliquée de la scène du colosseum et du Dôme Kichotte sur la campus de l'école. Le jeune Takamura lui n'a qu'une interrogation : a-t-il rêvé cette mystérieuse jeune fille?
Le mutisme prolongé de Suoh fini même par inquiéter son fan club. Nokoru qui a discrètement observé son ami et qui l'a surpris venir regarder les travaux autour de la glycine a fini par comprendre la raison de son apparente nostalgie.
Un jour suivant, alors que Suoh s'étonne de l'absence d'Akira, qui l'avait pourtant prévenu de son départ quelques jours auparavant, Nokoru lui propose de se changer les idées en allant prendre l'air et surtout en allant voir les répétitions des maternelles pour leur garden party.
Utako les accueille avec joie et les convie à la fête du lendemain. C'est alors que Suoh entend à nouveau l'air de flûte qui l’obsède depuis plusieurs jours et qu'il découvre sur l'estrade au milieu des nouveaux treillages de glycines la jeune fille de ses pensées en train de répéter pour la fête à venir. Nokoru demande à Utako s'il s'agit bien de Nagisa Azuya, ce qu'elle lui confirme, affirmant que la jeune demoiselle est déjà considérée comme un trésor national en raison de ses talents.
Apprenant là son nom, Suoh comprend alors que cette Nagisa est la jeune fille qu'il avait vu quelques jours auparavant, et Nokoru lui demande faussement innocent s'il la connait.
Le lendemain, alors qu'ils travaillent tous deux à l'association des élèves de l'école primaire Clamp, Nokoru demande à Suoh, toujours pas à ce qu'il fait, pourquoi il ne se rend pas à la garden party à laquelle il a été invité. Celui-ci rétorque qu'il a du travail, mais le président de l'association n'a aucun mal à le déstabiliser en lui rappelant sournoisement que ça doit être bientôt l'heure du récital de la jeune Nagisa.
Alors qu'une fois encore les pensées de Suoh lui renvoient l'image de la jolie musicienne, il est soudain tiré de sa rêverie par une exclamation de Nokoru.
Ce dernier, toujours à son enquête, a combiné toutes les données sur les incidents relatifs au colosseum et au dôme Kichotte. Il a ainsi compris que le petit missile télécommandé du département d'électronique actuellement testé sur le campus à la demande de la Présidente du Conseil d'administration de l'académie Clamp en est la cause. En effet, si ses vols au dessus du campus ne posent généralement aucun problème, il constate qu'à partir du moment où il passe en vitesse super-sonique au dessus d'un forme sphérique il crée un vide dans la partie central engendrant un phénomène de "coupure", chose que n'avait bien sûr pas prévu les scientifiques gérant le projet.

Suoh sauvant Nagisa

Suoh sauvant Nagisa

En regardant la trajectoire qui a été programmée pour ce jour il constate avec horreur que le missile va passer au dessus de la garden party d'ici quelques minutes ou le treillage de la glycine a été modifié pour être à présent en cercle.
En entendant ça, Suoh réagit de suite, saute par la fenêtre et part sans plus attendre secourir sa belle.
Nagisa, elle, inconsciente du danger, donne son récital alors que le mortel missile passe au dessus de sa tête. Suoh arrive à temps pour la prendre dans ses bras et l'éjecter hors de la scène, la sauvant d'un funeste destin.
Les deux se retrouvent dans les bras l'un de l'autre, rougissant. Nagisa remercie Suoh.
Arrivé un peu après, en nage d'avoir couru, Nokoru rejoint Utako, l'organisatrice de l’événement. Cette dernière demande des explications sur ce violent incident que le jeune homme lui fournit.
Si elle avoue ne pas tout comprendre elle constate que son amie Nagisa et Suoh semble bien s'entendre. Le jeune président de l'association d'élève réplique qu'il avait envisagé une rencontre plus calme pour eux, mais que finalement l'important et qu'ils aient eu là une occasion de faire connaissance.
Utako explique alors à Nokoru que son amie était triste depuis un petit moment car elle ne cessait de penser à un jeune homme qu'elle avait rencontré sous la glycine et qu'en raison de sa timidité elle n'était pas parvenue à retrouver. Qu'elle en avait même pleuré. C'est pour cette raison, pour l'aider qu'elle avait eu l'idée de cette garden party. Considérant l'amour comme une belle chose, elle souhaitait que son amie soit heureuse.
Nokoru la remercie pour sa gentillesse et avoue être lui aussi heureux que Suoh ait pu retrouvé la jeune fille à laquelle il ne cessait de rêver. Tous deux observent d'un œil bien vaillant le couple nouvellement formé.

Par la suite dans le manga Nagisa n'apparaît plus véritablement. Cependant Nokoru évoque la demoiselle au chapitre 9 du volume 3 pour s'amuser à déstabiliser Suoh ou pour le piéger et le convaincre de prendre part à l'une de ses nouvelles enquêtes farfelues.

De la même façon dans le petit strip comique de fin du volume 2, Nokoru utilise le même stratagème pour prouver à Akira qu'il est facile de perturber Suoh, en lui demandant juste s'il finalement était au cinéma avec Nagisa.

Anime[]

Apparaissant à partir de l'épisode 9 de Clamp School Detectives du 28 juin 1997, "Tu es dans mon cœur pour toujours", Nagisa à un rôle bien plus important dans la série animée. Cette dernière s'attarde d'ailleurs bien plus sur la relation Nagisa-Suoh ainsi que sur la relation Utako-Akira que le manga éponyme.

Anecdotes[]

Le prénom de Nagisa se compose de deux kanjis, de 凪 (nagi) qui signifie "calme" (en mer) ou "accalmie" et de 砂 (sa) signifiant "sable". Son prénom peut donc se comprendre comme "Sable calme".

Son nom de famille, Azuya, quant à lui se compose aussi de deux kanjis, de 梓 (azusa) qui signifie "Betula grossa" (une espèce de bouleau aussi appelé cerisier du Japon) ou "caltapa jaune" (un autre type d'arbre large doté de feuilles jaunes-dorées) et 夜 (ya) qui signifie "nuit".

Dans la version française de Clamp School Detectives éditée par Manga Player, puis Pika édition, le prénom de Nagisa est traduit en "Nagasa", voire dans un petit strip comique en quatrième de couverture en "Naguisa".

Peu d'informations ou d'images sont disponibles sur le manga Hagunsei Senki, l'oeuvre n'étant sortie qu'au Japon et en peu d'exemplaires. Aussi, les données et résumés que l'on trouve sur les sites occidentaux se basent très souvent sur des informations glanés sur des sites japonais avec les erreurs de traduction que cela comporte.
En dépit de cela on sait que Nagisa est la réincarnation de la sorcière Tamazusa, comme le confirme le wikipedia japonais dédié à la série[3]

Tamazusa Hakkenden

Tamazusa sur les illustrations des romans Nansō Satomi Hakkenden

Nagisa est dans le manga Hagunsei Senki la réincarnation de la sorcière Tamazusa (玉梓) qui apparaît dans les romans Nansō Satomi Hakkenden. Dans cette oeuvre Tamazusa est une femme fatale possédant de grands pouvoirs. Elle est la première antagoniste du clan Satomi, celle par qui le malheur arrive.
En effet, l'histoire raconte qu'elle a pris le pouvoir dans la province de Nansō. Yoshizane Satomi, un jeune samouraï, et son ami Hachirou Kanamari parviennent cependant à la battre. Au moment de son exécution, celle-ci lance une ultime malédiction sur la famille Satomi, promettant à Yoshizane que ses petits enfants seront "des chiens errants bâtards".
Les tragiques événements liés à la princesse Fuse et à la naissance des "huit chiens guerriers de Satomi" découleront directement de cette malédiction.

Le nom de Tamazusa se compose de deux kanjis, 玉 (tama) qui signifie "perle", "joyau" et 梓(azusa) qui signifie "Betula grossa".
On retrouve ce dernier Kanji dans le nom de famile de Nagisa Azuya. Il s'agit peut-être d'un clin d’œil pour lier Nagisa avec son ancienne incarnation comme c'est d'ailleurs le cas aussi pour chacun des autres personnages de Hagunsei Senki.


Suoh et Nagisa dans Clamp in Wonderland

Suoh et Nagisa dans Clamp in Wonderland

Le personnage de Nagisa apparaît au côté de Suoh Takamura dans le clip Clamp in Wonderland. Ce clip court fut conçu comme un cadeau des CLAMP pour leurs fans. Il mettait en scène bon nombre des personnages qu'elles avait créés. Ce premier clip est sorti en 1994 et rassemble les personnages des Clamp créés entre 1989-1994.

Références[]

Advertisement