Wiki Clamp
Advertisement

Sakura, son papi et l'arc-en-ciel (さくらと虹とおじいさん, Sakura to Niji to Ojiisan) est le vingtième épisode de la première saison de la série Card Captor Sakura - Clear Card Arc.
Il a été diffusé pour la première fois le 27 mai 2018 sur la NHK.

Résumé de l'épisode[]

Sakura prépare en compagnie de Kerobero des bentô. En effet, elle doit sortir pour la journée avec Shaolan, pendant que Kero va lui rejoindre Yukito.
Alors que joyeuse le fillette est bientôt prête à partir, elle reçoit un appel de Sonomi qui souhaite lui transmettre une invitation de la part de son grand père. Celui-ci va bientôt partir à l'étranger et souhaite remettre un objet à Sakura avant son départ. Sakura est donc contrainte d'annuler son rendez-vous avec Shaolan dont elle se réjouissait tant. Mais c'est alors que les deux jeunes gens reçoivent un message de Tomoyo les informant qu'ils sont tous deux invités chez le grand père.
Ils se rendent donc tous deux avec leur bentô respectif chez le vieil Amamiya. Sa demeure est immense et c'est des domestiques qui accueillent les deux enfants.
Ils rejoignent le grand-père dans son jardin face à la mer pour déjeuner et prendre le thé avec lui au soleil. Sakura présente Shaolan à son arrière-grand-père mais elle est un peu gênée quand il s'agit d'expliquer leur lien. Le grand-père est impressionné par les talents culinaires des deux enfants, bien que chacun laisse entendre, se disputant presque, que l'autre est bien plus doué. Cela fait rire le vieil homme.

Pendant ce temps Tomoyo elle prend le thé chez elle en compagnie de sa mère. Le jeune fille se demande pourquoi le grand-père a invité Shaolan en plus de Sakura et sa mère lui répond que c'est parce qu'il désirait savoir comment était le garçon que son arrière-petite-fille fréquentait. Tomoyo est alors certaine que leur ami obtiendra les faveurs du vieil homme.

De leur côté Sakura, son grand-père et Shaolan ont fini de manger. Le vieil Amamiya se rend alors compte qu'il n'ont plus de thé et Sakura propose d'aller en rechercher auprès d'un domestique dans la maison, laissant pour l'heure son jeune ami seul avec son grand-père.
Ce dernier en profite pour demander à Shaolan comment est Sakura à l'école. Le jeune hongkongais répond sans hésitation qu'elle est toujours gaie, pleine d'énergie et souriante et que cela rend heureux son entourage. Le grand-père explique alors qu'elle tient ça de sa mère, Nadeshiko, sa petite fille, et que fort heureusement elle n'a pas hérité de sa maladresse avec. Puis, le vieil homme avoue avec culpabilité l'avoir rendue triste en s'opposant à son bonheur et à son mariage. Il regrette de ne pas s'être excusé auprès d'elle avant sa mort. Il reconnait cependant depuis avoir eu la change de rencontrer Sakura qui ressemble tant à Nadeshiko et même avoir renoué le dialogue avec Fujitaka. Shaolan lui dit alors qu'il pense, bien qu'il n'ait jamais connu la mère de son amie, qu'elle en serait sans doute heureuse.
Le vieil homme marmonne alors non sans ironie qu'il se demande pourquoi ce ne sont jamais des hommes détestables qui lui enlèvent ses précieuses petites-filles. Shaolan ne comprend pas la remarque.

De leurs côtés Kero et Yukito déjeunent ensemble avec le bentô préparé par Sakura. Ils discutent un peu de Tôya, du fait qu'il travaille tout le temps pour pouvoir payer lui-même ses études et ainsi aider sa sœur pour qu'elle puisse à son tour choisir la voie qui lui conviendra.
Puis à la fin du repas Yukito se change en Yue. Il confirme à Kero que le frère de leur maîtresse a retrouvé ses pouvoirs et Kero, qui a repris sa forme originelle, ajoute lui que Sakura est elle devenue extrêmement puissante. Le gardien lunaire demande si Kero est enfin arrivé à avoir une réponse de la part d'Eriol, il dit que non, mais qu'à la place il lui a envoyé sur son portable l'image d'un cercle magique. Comprenant ce que cela signifie les deux gardiens déclenchent leurs pouvoirs.

Pendant ce temps dans la demeure de son arrière-grand-père Sakura cherche toujours un domestique pour pouvoir refaire du thé, mais personne ne lui répond. Elle s'enfonce donc à l'intérieur et ses pas la même vers une chambre qu'elle comprend être la chambre d'enfance de sa propre mère. Curieuse de découvrir l'intimité de cette mère qu'elle a peu connue elle explore la pièce puis lance Record pour pouvoir en visionner le passé.
Elle voit ainsi des images de sa mère enfant en train de lire, tricoter, se regarder dans sa psyché, se coiffer, dormir...
Puis une des visions la montre sur son balcon à regarder la mer au loin. Sakura la rejoint puis a la tentation de chercher à la toucher. L'apparition la stoppe alors, elle se tourne vers elle, passe sa main sur la joue de Sakura et lui dit qu'elle ne doit pas continuer où elle ne pourra plus revenir.
La petite magicienne bascule alors dans son rêve pendant que chez elle, au même moment, Akiho semble entrer en transe. Le déroulé du rêve est toujours le même mais cette fois-ci Sakura dit clairement et plusieurs reprises à l'individu encapé qu'elle le connait.
Elle se réveille alors dans les bras de son grand-père, appelée par Shaolan, alors que de son côté Akiho reprend conscience dans les bras de son majordome. Kaito demande à sa maîtresse si elle se sent mal, mais celle-ci répond que non, qu'elle a entendu un bruit d'horloge et que tout est devenu noir. Elle dit que dans les ténèbres il y avait un individu en cape, et que cette cape était celle de sa famille et plus précisément la sienne. Kaito porte Akiho jusqu'au canapé pour l'allonger et lui demande de dormir et de se reposer.
Chez le vieil Amamiya, Sakura est toujours allongée au sol et soutenue par son grand-père avec un Shaolan inquiet près d'elle. Elle demande ce qui s'est passé et son aïeul lui explique que comme elle mettait du temps à revenir lui et son ami se sont inquiétés et sont venus à sa recherche avant de la trouver étendue sur le sol. Il fait appeler un médecin, mais la fillette lui assure que tout va bien. Shaolan lui comprend que cet évanouissement n'est pas naturel vu que son amie a toujours dans sa main sa clef magique.
De leur côté, chez Akiho Momo et Kaito discutent face à leur maîtresse endormie. La lapine dit que la synchronisation a commencé et le majordome acquiesce en supposant qu'elle a fait le même rêve que la créatrice des cartes. Momo demande ce qu'il en est pour le contenudu du  livre  et le magicien dit que ça avance et que le pouvoir des rêves grandit un peu plus chaque jour, mais il dit que les gardiens s'en sont rendus compte et commencent à agir.

En effet de leur côté grâce à leur magie Kero et Yue sont entrés en contact avec Eriol. Ils sont en colère contre lui pour son silence. Ils lui demandent ce qui arrive à leur maîtresse et Eriol répond, ce qu'il redoutait le plus.

Personnages présents dans l'épisode[]

Par ordre d'apparition:

Anecdotes[]

Concept art CCSCC Bento ep 20

Comme se fut le cas lors de la première diffusion de la série Card Captor Sakura en anime, la diffusion de la série Card Captor Sakura - Clear Card Arc s'accompagne d'un petit programme court présenté par Kero, intitulé "ケロちゃん に おまかせ!" (Kero-chan ni Omakase!) ou "Laissez faire Kero!".
Kero dans un faux décors de plateau d'émission télé japonaise, avec comme invités deux peluches, kuma (くま, ours) et Neko (ねこ, chat) et Spinel à la réalisation, fait la lumière sur certain détails de la série.

Dans ce vingtième épisode cette petite pastille prend place à la fin de l'épisode. Kero y présente les bentô préparés dans cet épisode.

Pour l'interlude marquant le milieu de l'épisode (et la pub au Japon) c'est Kerobero qui figure sur la carte.

Différence manga/anime : Cet épisode reprend la trame des chapitres 19 volume 3 et 20 volume 4 de Card Captor Sakura - Clear Card Arc. L'histoire contée dans les deux médias est quasiment identique. La différence principale se joue lors que l'intervention de Nadeshiko. Dans le manga comme dans l'anime Sakura utilise Record pour pouvoir revoir des images de l'enfance de sa mère.
Dans cet épisode alors que la chasseuse de cartes tend la main vers une des apparitions enfant de sa mère qui regarde la mer depuis son balcon cette dernière la stoppe dans son geste. Puis cette version enfantine de Nadeshiko, comme si elle n'était pas la projection d'un souvenir, s'adresse à Sakura en lui caressant la joue et en lui disant énigmatiquement "de ne pas aller plus loin ou elle ne pourra pas revenir".
Dans le manga la scène est différente. Sakura attendrit tend la main vers une projection de la mère enfant dormant paisiblement dans son lit mais cette fois c'est une apparition du fantôme de Nadeshiko adulte avec ses ailes d'ange qui stoppe le mouvement de Sakura. Dans ce cas Sakura comprend que celle qu'elle a devant elle n'est pas une projection de Record, et le fantôme de sa mère elle prend conscience que sa fille peut enfin la voir. Elle lui fait alors la même mise en garde que dans l'anime en lui prenant tendrement le visage entre ses mains.

Advertisement