Wiki Clamp
Advertisement

Tôma Kazae (風江 冬馬) est le personnage principal de la série inachevée, Hagunsei Senki, scénarisée par Nanase Ohkawa et dessinée par Leeza Sei et Mokona, en juillet 1989. Il s'agit d'une des premières œuvres professionnelles des CLAMP prépubliée dans le magazine KID'S des éditions Fusion Product.
Tôma est un lycéen du Lycée Clamp qui se révèle être la réincarnation Inue Shimbē Masashi, un des huit guerriers de l'Hakkenshi, un groupe de samouraïs affilié au clan Satomi ayant vécu au XVII° siècle. Dans le "monde présent" il est un jeune lycéen qui a tout oublié de sa vie antérieure mais qui est hanté chaque nuit dans son sommeil par de vision de cette dernière.

Description du personnage[]

Kazae Tôma Tôma est un jeune homme de taille moyenne mais à l'allure élancée. Il a une belle chevelure noire qui présente de légères ondulations, coiffée dans le style qu'affectionné les CLAMP pour leurs héros masculins à leur début, à savoir : cheveux un peu longs, frange épaisse et longues mèches à chaque tempes.
Tôma a aussi de grands yeux expressifs bleus/verts.
Au niveau de son caractère il est quelqu'un de calme et de poli qui sait toujours se montrer de bonne humeur. Il en était de même dans sa vie antérieure où il faisait en plus preuve d'une grande tolérance et d'un grand amour fraternel pour sa sœur, Fuse-hime. C'est aussi un amoureux des livres qui aime passer du temps dans sa bibliothèque.
Cependant, en dépit, de son caractère calme c'est aussi un garçon agile, qui possède d'excellents réflexes et qui en particulièrement doué aux combats au corps à corps.
C'est amis, notamment Kôtarô Tatsukawa et Masami Koyama, ont pour lui une grande affection et cherchent toujours à le protéger de leurs mieux.


Hagunsei Senki[]

Le personnage de Tôma Kazae apparaît pour la première fois dans le premier chapitre du manga Hagunsei Senki en juillet 1989. Bien que cette série fut très vite interrompue, elle permit de poser les bases du personnage tant au niveau de son design que de son caractère.
L'histoire de cette oeuvre se déroule sur le Campus Clamp où un groupe d'élèves, avec à leur tête Tôma Kazae, et un professeur se révèlent être les réincarnations d'anciens guerriers du XVII° siècle, le Hakkenshi.
Ils voient bientôt se rejouer dans le monde moderne les batailles du passé, retrouvant des ennemis dont l'âme a elle aussi traversé les siècles.

Passé de Tôma[]

Tôma en Inue Shimbē Masashi

Tôma en costume de guerrier de l'Hakkenshi

Dans sa vie précédent Tôma Kazae se nommait Inue Shimbē Masashi (犬江 親兵 衛仁). En 1691/92, dans le Japon médiéval, il devient le tout jeune chef du Clan Satomi, suite au décès de ses parents. Bien que jeune et inexpérimenté il possédait d’indéniablement qualités. Il était tolérant, calme, toujours souriant, quoique souvent insouciant. Bien qu'il fut un guerrier et un samouraï expert notamment dans le combat au corps-à-corps, il aimait surtout passer du temps dans les bibliothèques à lire.
Il était aussi très proche de sa sœur jumelle, la princesse Fuse.
En tant que chef du Clan Satomi, il était également à la tête d'un groupe de guerriers d'élite, l'Hakkenshi, un groupe de samouraïs au service de sa famille.


Histoire[]

Dans le monde "présent" (1991/1992) Tôma est un lycéen en première année de lycée (1er) à l'académie Clamp dans une classe Z.
Il a conservé les qualités qu'il avait dans sa vie précédente. Il est de plus d'une agilité surprenante et il a d'excellents réflexes.
Chaque nuit, dans son sommeil, il est hanté par le même rêve sans qu'il n'ait conscience qu'il s'agit en fait d'une vision de sa vie antérieure.



Dukalyon[]

Tôma dans Dukalyon

Dans le premier chapitre de Dukalyon, "Intervention Immédiate!, on voit parmi les camarades de classe Takeshi Shûkaïdo et Kentarô Higashikunimaru un jeune homme ressemblant trait pour trait à Tôma Kazae. Sachant que par rapport à Hagunsei Senki, Suoh Takamura est un an plus vieux dans Dukalyon, il serait envisageable que le jeune homme ait lui aussi pris un an de plus et soit en 2-Z (première Z pour le système français) comme les deux justiciers.
Cependant, il pourrait aussi s'agir de Kaga Kenji "Derayd" qui a des traits très similaires.


Anecdotes[]

Le prénom de Tôma se compose de deux kanjis, 冬 (too) qui signifie "hiver", 馬 (ma) qui signifie "cheval". Il est donc "le cheval de l'hiver"

Son nom de famille, Kazae, quant à lui se compose aussi de deux kanjis, 風 (kaze) qui signifie "vent" et 江 (e) qui signifie "baie" ou "anse".

Il est intéressant de noter que Tôma partage avec Fuyukaze Shirô le même premier kanji dans le prénom, 冬 (fuyu ou too) l'hiver.

Tôma, comme tous les héros du manga Hagunsei Senki, hérite dans son nom de famille d'un des kanjis qui composent le nom de famille du personnage du roman Nansō Satomi Hakkenden dont il est censé être la réincarnation. Dans le cas de Tôma c'est le caractère 江 ("e") qui signifie "baie" qui est repris. Il est présent dans Inue (犬江) et Kazae (風江).

Inue Shimbē Masashi

Inue Shimbē Masashi, estampe de Yoshitoshi Taiso (1866)

Dans le manga Hagunsei Senki, Tôma apparaît comme la réincarnation de Inue Shimbē Masashi (犬江 親兵 衛仁) un des huit héros de la série de roman Nansō Satomi Hakkenden (Les Chroniques Huit chiens, Conte des huit chiens ou Biographies de huit chiens).
Ce livre conte les aventures du clan Satomi qui a été maudit par une femme machiavélique et un peu sorcière, Tamazusa, après qu'il a mis fin à son règne despotique.
Sa malédiction s'abat sur la princesse du clan, Fuse-hime, à qui il est promis une descendance de chiens bâtards errants.
Or, après la destruction de Tamazusa le clan Satomi ne tarde pas à être à nouveau pris dans les affres de la guerre. Comprenant que son clan risque d'être balayé par ce nouvel ennemi le père de Fuse-hime, Yoshizane Satomi, au désespoir, promet la main de sa fille à son chien, Yatsufusa, si ce dernier parvient à détruire son ennemi, le Seigneur Anzai. À la surprise générale, Yatsufusa revient bientôt avec la tête du Lord ennemi. Le seigneur Satomi, homme d'honneur, ne peut revenir sur sa promesse. Sa fille épouse donc le chien.
Bien que la relation entre l'animal et la princesse reste platonique, cette dernière finit par faire un rêve lui révélant qu'elle porte la progéniture du chien. Le Clan Satomi envoie alors quelqu'un tuer l'animal mais Fuse-hime meurt en même temps en tentant de le protéger. En mourant elle fait tomber son chapelet et 8 perles s'en détachent. Chacune d'entre elles représentent une des huit vertus du confucianisme.
Naissent alors au quatre coin du pays huit enfants, dans huit familles différentes, mais qui ont tous en commun d'avoir le caractère "chien" (犬) dans leur nom et d'être nés avec une des fameuses perles dans la main.
Inue Shimbē Masashi est l'un de ces huit enfants destinés à devenir un guerrier légendaire. Il est né avec la perle "仁" (Jin - vertu, bienveillance) dans la main.

Le nom de ce personnage se compose de trois séries de deux kanjis.

  • 犬 (inu) qui signifie "chien" et 江 (e) qui signifie "baie".
  • 親 (shimu) qui signifie "s'attacher à", 兵 (hei) qui signifie "soldat", "guerrier"
  • 衛 (mamoru) qui signifie "défendre", "protéger" et 仁 (masashi) qui signifie "bienveillant".
     


Ce dernier nom, comme chez tous les huit guerriers de Satomi comporte le kanji de la vertu à laquelle est affiliée le personnage, ici la bienveillant (仁, jin).

Dans Hagunsei Senki, Tôma manie un katana nommé Daigatana "Murasame-maru" (大刀『村雨丸』).
Daigatana (大刀) signifie "grand katana" ou "grand sabre". Le nom du sabre "Murasame-maru"[1] (村雨丸) vient du nom d'un sabre magique apparaissant dans roman Nansō Satomi Hakkenden (南総里見八犬伝) qui n'est pas confondre avec les sabres du célèbre forgeron Yōtō Muramasa. Marusame signifie littéralement "Village Pluvieux" ou "Pluie d'Automne", en référence à un phénomène météorologique propre au Japon. Dans le roman ce sabre crée des arcs-en-ciel lorsqu'il est dégainé, un pouvoir magique qui vient du fait qu'il soit un tsukumogami (付喪神, « esprit de 99 ans », un objet qui gagne une âme et prend vie en passant le siècle d’existence). Dans le livre la légende dit que son possesseur est prédestiné à recevoir le titre de Kanto Kanrei. Cependant, il existe une grande différence entre le roman et le manga des CLAMP. En effet, on trouve dans cette histoire non pas une mais trois lames estampillées "Murasame", celle de Tôma, celle de Fuse-hime et celle de Fuyukaze. De plus, si ici c'est Tôma et donc Inue Shimbē Masashi qui est le détenteur de Murasame, dans le livre il est au main du héros Inuzuka Shino, le plus jeune et le beau samouraï de l'histoire.

Doujinshi Samourai de l'éternel par Clamp

Doujinshi des Samouraïs de l'éternel



Le 15 janvier 1989 le collectif CLAMP publie dans leur format CLAMP BOOK un doujinshi intitulé Fu-un Samurai Trooper Jyoh (風雲! サムライトルーパー城) basé sur la série Yoroiden Samurai Trooper (鎧伝サムライトルーパー, Yoroiden Samurai Torūpā) de Hajime Yatate, connue en France sous le nom des "Samouraïs de l'éternel"[2].
Pour la couverture de ce doujinshi, Mokona réalise un fanart du personnage principal de la série, Ryo Sanada. On ne peut que noter la ressemblance qu'il existe entre ce personnage et Tôma, notamment au niveau du design du costume, et conclure qu'il a très certainement servi de source d'inspiration. De plus, Ryo, tout comme Tôma, est le détenteur de la vertu "仁" (Jin - vertu).

Références[]

Advertisement