Wiki Clamp
Advertisement

Tomoe Ôzaka (凰坂 朋) est l'un des personnages principaux de la série inachevée, Hagunsei Senki, scénarisée par Nanase Ohkawa et dessinée par Leeza Sei et Mokona, en juillet 1989. Il s'agit d'une des premières œuvres professionnelles des CLAMP prépubliée dans le magazine KID'S des éditions Fusion Product.
Tomoe est une étudiante du Campus Clamp qui se révèle être la réincarnation Inuzaka Keno Tanetomo, un des huit guerriers de l'Hakkenshi, un groupe de samouraïs affilié au clan Satomi ayant vécu au XVII° siècle. Dans le "monde présent" elle est très proche des Yûto Kigai qu'elle considère comme son frère. Elle a pour arme un arc.

Description du personnage[]

Ōzaka Tomoe Tomoe est une jeune femme grande et mince au physique androgyne. Elle a un visage très adulte pour son âge avec des longs yeux effilées bleus-gris. Elle a des cheveux bleus clairs mi-long qu'elle attache en un catogan bas et lâche. Elle a une lourde frange avec une légère ondulation qui tombe sur son œil gauche en une épaisse mèche, et elle a deux longues mèches au niveau des tempes.
C'est une jeune femme sérieuse et calme qui a de très bonne manière et une bonne éducation. Elle a aussi un charisme naturelle qui lui vaut l'admiration de ses camarades et plus encore de la gente féminine.




Hagunsei Senki[]

Le personnage de Tomoe Ôzaka apparaît pour la première fois dans le premier chapitre du manga Hagunsei Senki en juillet 1989. Bien que cette série fut très vite interrompue, elle permit de poser les bases du personnage tant au niveau de son design que de son caractère.
L'histoire de cette œuvre se déroule sur le Campus Clamp où un groupe d'élèves, avec à leur tête Tôma Kazae, et un professeur se révèlent être les réincarnations d'anciens guerriers du XVII° siècle, le Hakkenshi.
Ils voient bientôt se rejouer dans le monde moderne les batailles du passé, retrouvant des ennemis dont l'âme a elle aussi traversé les siècles.

Passé de Tomoe[]

Tomoe en Inuzaka Keno Tanetomo

Tomoe en costume de guerrière de l'Hakkenshi

Dans sa vie précédente Tomoe Ôzaka se nommait Inuzaka Keno Tanetomo (犬坂 毛野 胤智) un des membres de Hakkenshi. Elle vivait en 1691/92 dans le Japon médiéval ou elle était une guerrière membre du Hakkenshi, un groupe de samouraïs au service du Clan Satomi, de son jeune chef, Inue Shimbē Masashi (futur Tôma Kazae) et de sa sœur Fuse-hime.
Elle avait un rôle de "grande sœur" au sein du groupe.

Histoire[]

Dans le monde "présent" (1991/1992) Tomoe est lycéenne en troisième année de lycée (terminale) à l'académie Clamp dans une classe Z. C'est une jeune fille de bonne famille qui a de plus de très bonnes manières. D'une nature calme et mature, elle est la coqueluche des autres filles du lycée, notamment de Aoi Kuzuka avec qui elle semble être très amie.
Les prédispositions de son caractère et son charisme lui valent d'être aussi la directrice du club féminin de tir à l'arc du lycée CLAMP.
On sait aussi, selon les dires de Kôtarô Tatsukawa, qu'elle sait préparer d'excellent onigiri.
Elle considère Yûto Kigai comme son frère, elle l'appelle d'ailleurs "grand frère" (おにいさま "Onīsama"), bien qu'on ne sache pas si un lien de parenté les unit réellement. Cependant en dépit de la tendresse qu'elle a pour lui elle lui reproche parfois son côté playboy courtisant toutes les filles du campus.





Dukalyon[]


Tomoe et Aoi dans Dukalyon


Tomoe apparaît dans un très discret caméo au côté de Aoi Kuzuka dans le troisième chapitre du premier volume de Dukalyon, "Bon courage!".
Elle salue son amie alors qu'elles se croisent sur le chemin les menant le matin au Campus Clamp. Les héros de ce manga se rendent eux aussi à l'école dans cette scène, à pied comme elles, pour Takeshi Shûkaïdo et en cadillac pour Kentarô Higashikunimaru.



Clamp School Detectives[]


Tomoe et Aoi Clamp School Detective


Tomoe apparaît dans deux très discrets caméos.
Le premier à lieu au chapitre 1, "Un histoire de famille", du volume 1. On la voit en haut de grandes marches d'escalier se rendre en cours à côté de Aoi Kuzuka, tout comme Masami Koyama, Takeshi Shûkaïdo, Kentarô Higashikunimaru, Erii Chûsonji et Kotobuki Sukiyabashi.
Dans le second on la voit encore au côté d'Aoi dans le second chapitre du premier volume de Clamp School Detectives, "Détectives en herbe".
Elle est attablée avec son amie dans un salon de thé situé sur les terrasses du jardin de l'école Clamp lorsque les trois héros du manga Nokoru Imonoyama, Suoh Takamura et Akira Ijûin y pénètrent à leur tour.


X[]

Si Tomoe n'apparaît pas à proprement parler dans la série de manga X, elle est par contre clairement citée dans le CD Drama The X Character Files n°6 dédié à Yûto Kigai et Seishirô Sakurazuka.
Le drama audio dédié à Yûto s'ouvre et se ferme sur un monologue de ce dernier laissant un message sur le répondeur de Tomoe.

Dialogue du drama[]

À Tomoe.

Je suis désolé. Le travail a duré plus longtemps que je ne le pensais et je suis rentré tard.
J'ai entendu ton message sur le répondeur.

Je t'appelle maintenant parce que tu m'as dit de te rappeler.
Mais, finalement tu n'es pas là ...
Je ne sais pas si c'est un bon ou un mauvais karma ...

Oh. Bien sûr, c'est mon karma.

Donc, je vais laisser un message sur ton répondeur.
Il me semble qu'il peut enregistrer pendant longtemps, non?
On verra bien si je peux parler longtemps.

Comment vas-tu?
Moi, je travaille toujours sérieusement au service de l'état civil.
Tu ne me crois pas?
Mais je prends vraiment mon travail au sérieux.
Les bureaux de l'état civil sont un endroit amusant.
Par exemple, hier un jeune père est venu enregistrer son premier enfant.
Juste après avoir pénétré dans l'office il a commencé à avoir des doutes.
Il m'a demandé de patienter une minute puis il a tergiversé pendant trente minutes devant mon bureau.
Choisir le nom d'un enfant c'est un vrai challenge.
J'ai attendu mais le nouveau père ne semblait toujours pas se décider.
J'ai pensé que je me mêlais de ce qui me regardais pas mais je lui ai tout de même demandé à quel prénom il songeait pour son enfant.
Figures-toi que ça s'est avéré être le prénom Tomoe.

Tomoe-chan.
Quel beau prénom
Le père lui avait toujours des doutes, alors j'ai commencé à lui expliquer à quel point le prénom de Tomoe était merveilleux. Je l'ai dit sincèrement du fond de mon cœur, en utilisant comme exemple une fille que je connais bien. Bien sûr, je parlais de toi.
Alors ce père a été vraiment touché.
Il m'a dit: "Tomoe est le meilleur des prénoms après tout", il était en larmes.
Moi aussi j'étais content parce que l'heure de la pause déjeuner approchait.

Tiens, ça me rappelle.

Tu m'avais appelé au bureau de Setagaya l'autre jour?
Je suis désolé, je pense que c'était mon jour de RTT.

J'étais à la préfecture ce jour-là.
Au bureau de la préfecture de Tokyo, à Shinjuku.

C'est un endroit amusant ...
Surtout le sous-sol.




Tomoe.

Tu avais demandé à ce que je t’emmène te promener à Shinjuku il y quelque temps, n'est-ce pas?
C'est vrai que depuis que je fais quelques commissions dans le coin je connais mieux l'endroit.

Oh ... mais ...

Je ne pense pas que tu devrais venir à Tokyo pour le moment.

Il y a beaucoup de tremblements de terre à Tokyo.
Tu te souviens de quand tu étais à l'école ici, hein Tomoe?
Deux jours ne s'écoulaient pas sans qu'un tremblement de terre ne se produise, et toi tu étais toute pâle parce que tu détestais ça.

Il y a en a de plus en plus ces derniers temps.
Ouais, je sais pourquoi ...

Oh, euh il y a beaucoup de raisons.

Et...
Je n'ai aucune intention de quitter mon emploi à l'état civil.
Je ne pense même pas à arrêter.

Tu sais, Tomoe.
C'est bien de vivre en souhaitant quelque chose, en pensant, "Faisons ça", "je veux le faire "- mais il n'est pas mal non plus de vivre "pour l'instant présent" en "se laissant porter par le flot".
D'être ce que tu es, tel que tu es né.
Parfois, on le comprend en vivant en accord avec sa nature

Je suis content que tu t'inquiètes pour moi qui suis quelqu'un de si instable par rapport aux autres, mais tu dois aussi prendre soin de toi parfois.

Oh, je pense que cette machine va bientôt me couper le clapet.
Je te rappellerai bientôt.
N'attrape pas froid.

Ma chère petite soeur, Tomoe.

C'était ton seul frère,
Yûto.



Anecdotes[]

Le prénom de Tomoe se compose d'un seul kanji, 朋 (tomo) qui signifie "ami".

Son nom de famille, Ôzaka, quant à lui se compose aussi de deux kanjis, 凰 (ō) qui représente l'animal légendaire asiatique du phénix femelle et 坂 (zaka) qui signifie "pente" ou "colline". Son nom peut donc se comprendre comme "La colline du Phénix".

Tomoe, comme tous les héros du manga Hagunsei Senki, hérite dans son nom de famille d'un des kanjis qui composent le nom de famille du personnage du roman Nansō Satomi Hakkenden dont il est censé être la réincarnation. Dans le cas de Tomoe c'est le caractère 坂 (zaka) qui signifie "pente" ou "colline" qui est repris. Il est présent dans Inuzaka (犬坂) et Ôzaka (凰坂).

Inuzaka Keno Tanetomo

Inuzaka Keno Tanetomo, estampe de Utagawa Kuniyoshi de 1830

Dans le manga Hagunsei Senki, Tomoe apparaît comme la réincarnation de Inuzaka Keno Tanetomo (犬坂 毛野 胤智) un des huit héros de la série de roman Nansō Satomi Hakkenden (Les Chroniques Huit chiens, Conte des huit chiens ou Biographies de huit chiens).
Ce livre conte les aventures du clan Satomi qui a été maudit par une femme machiavélique et un peu sorcière, Tamazusa, après qu'il a mis fin à son règne despotique.
Sa malédiction s'abat sur la princesse du clan, Fuse-hime, à qui il est promis une descendance de chiens bâtards errants.
Or, après la destruction de Tamazusa le clan Satomi ne tarde pas à être à nouveau pris dans les affres de la guerre. Comprenant que son clan risque d'être balayé par ce nouvel ennemi le père de Fuse-hime, Yoshizane Satomi, au désespoir, promet la main de sa fille à son chien, Yatsufusa, si ce dernier parvient à détruire son ennemi, le Seigneur Anzai. À la surprise générale, Yatsufusa revient bientôt avec la tête du Lord ennemi. Le seigneur Satomi, homme d'honneur, ne peut revenir sur sa promesse. Sa fille épouse donc le chien.
Bien que la relation entre l'animal et la princesse reste platonique, cette dernière finit par faire un rêve lui révélant qu'elle porte la progéniture du chien. Le Clan Satomi envoie alors quelqu'un tuer l'animal mais Fuse-hime meurt en même temps en tentant de le protéger. En mourant elle fait tomber son chapelet et 8 perles s'en détachent. Chacune d'entre elles représentent une des huit vertus du confucianisme.
Naissent alors au quatre coin du pays huit enfants, dans huit familles différentes, mais qui ont tous en commun d'avoir le caractère "chien" (犬) dans leur nom et d'être nés avec une des fameuses perles dans la main.
Inuzaka Keno Tanetomo est l'un de ces huit enfants destinés à devenir un guerrier légendaire. Il est né avec la perle "智" (chi - sagesse) dans la main.

Le nom de ce personnage se compose de trois séries de deux kanjis.

  • 犬 (inu) qui signifie "chien" et 坂 (saka) qui signifie "pente" ou "colline".
  • 毛 (ke) qui signifie "poil", "cheveux" ou "plume" et 野 (no) qui signifie "champ", "campagne", "plaine"
  • 胤 (tane) qui signifie "sang paternel", "progéniture" et 智 (tomo) qui signifie "sagesse".
     


Ce dernier nom, comme chez tous les huit guerriers de Satomi comporte le kanji de la vertu à laquelle est affiliée le personnage, ici la sagesse (智, chi).

Dans Hagunsei Senki, Tomoe se bat avec un arc (弓, yumi) et des flèches (矢, ya).

Références[]

  1. CD Drama X CLAMP Character File n°6
Advertisement